Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les amendes pour distraction au volant commencent le 1er février

Les amendes pour distraction au volant commencent le 1er février

Par ,

Tel que rapporté par le Gouvernement de l'Ontario

Le 1er février 2010, en Ontario, la police commencera à donner des contraventions aux personnes qui utilisent un téléphone cellulaire ou un autre appareil portatif de télécommunications ou de divertissement alors qu'elles conduisent.

Les conducteurs surpris en train d'utiliser un tel appareil portatif recevront une amende de 155 dollars.

Depuis que l'interdiction d'utiliser un appareil portatif tout en conduisant a pris force de loi le 26 octobre 2009, l'accent a été mis sur la sensibilisation des conducteurs pour les informer des nouvelles règles applicables sur les routes de l'Ontario concernant l'utilisation des appareils de communication sans fil et des appareils de divertissement portatifs. Cette période de sensibilisation a donné aux conducteurs la chance de se préparer à ces nouvelles règles.


La nouvelle loi visant à combattre la conduite inattentive rend illégale l'utilisation, par les conducteurs, de téléphones cellulaires et d'autres appareils portatifs de télécommunications et de divertissement, pour parler, échanger des messages textes, dactylographier, composer des numéros ou échanger des courriels. L'utilisation de ces appareils en mode « mains libres » est par contre autorisée. La nouvelle loi interdit aussi aux conducteurs de regarder des écrans dont la fonction n'est pas liée à la conduite, par exemple un ordinateur portatif ou un lecteur de DVD.

La police, les ambulanciers et les pompiers, ainsi que certains conducteurs de véhicules utilitaires et employés d'un service public pourront continuer à utiliser certains appareils portatifs dans l'exercice de leurs fonctions. De plus, tous les conducteurs sont autorisés à utiliser un appareil portatif pour appeler le 9-1-1.

EN BREF
  •  Depuis que l'interdiction légale d'utiliser des appareils portatifs au volant est entrée en vigueur en Ontario, la Police provinciale de l'Ontario a émis plus de 3 300 avertissements à des conducteurs.
  •  Des études ont démontré que l'utilisation d'un téléphone cellulaire au volant multiplie par quatre le risque d'accident. De toutes les activités liées à l'utilisation d'un téléphone cellulaire, la composition d'un numéro ou d'un message texte est celle qui présente le risque le plus élevé.
  •  Si un conducteur conteste une contravention devant un tribunal, le juge a les pouvoirs d'ajuster le montant de l'amende entre 60 $ et 500 $.


photo:Jupiter Images