Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les déclarations incendiaires du patron de Ferrari

Les déclarations incendiaires du patron de Ferrari

Par ,

Luca di Montezemolo est profondément déçu de la saison 2007.

Le président de Ferrari, le sémillant Luca di Montezemolo, fait les manchettes ces jours-ci avec ses déclarations incendiaires.

Il a d'abord déclaré être extrêmement déçu que le Conseil mondial n'ait pas exclu les deux pilotes McLaren, Lewis Hamilton et Fernando Alonso, du Championnat du monde des pilotes de Formule 1. Montezemolo soutient que, si l'écurie McLaren a été disqualifiée du championnat 2007 pour avoir été reconnue coupable d'espionnage industriel, ses pilotes auraient dû l'être également, car ils sont au volant d'une monoplace qui est, selon lui, fortement inspirée de la Ferrari.


Hier, Montezemolo a encore fait la une en affirmant que, si Lewis Hamilton décrochait le titre de champion du monde, il devait remercier Ferrari. « Il devrait nous dire merci, parce qu'il y a beaucoup de la Ferrari dans sa voiture », a-t-il déclaré.

Ensuite, le patron de Ferrari a vertement critiqué le travail des officiels du Grand Prix du Japon qui, selon lui, sont responsables de ne pas avoir transmis à temps à son écurie le message crucial que toutes les voitures devaient prendre le départ chaussées de pneus pour pluie extrême. Le message, envoyé par courriel, est parvenu à l'écurie Ferrari sept minutes après le départ. Kimi Räikkönen et Felipe Massa, qui ont pris le départ en pneus intermédiaires, ont donc dû s'arrêter à leur puits durant la course pour faire monter les pneus appropriés, ce qui a ruiné leurs chances de victoire. Montezemolo a déclaré que les officiels avaient fait preuve d'un manque de professionnalisme, et qu'il espérait bien recevoir des excuses officielles de leur part.
photo:Ferrari