Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les profits nets de VW ont quadruplé pour le premier trimestre de 2006

Les profits nets de VW ont quadruplé pour le premier trimestre de 2006

Une croissance de 400% n'est pas suffisante aux yeux des analystes du marché automobile Par ,

Une croissance de 400% n’est pas suffisante aux yeux des analystes du marché automobile

Ce n’est pas parce que les manufacturiers automobiles prédisent des jours sombres en dépit de l’arrivée prochaine de la saison estivale qu’ils
Les ventes de Volkswagen sont très bonnes, mais l’action est en baisse… Essayez de comprendre. (Photo : Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)

sont tous en difficulté. En fait, plusieurs fabricants asiatiques et certaines firmes européennes affichent des profits record mois après mois. Si le groupe Volkswagen n’en fait pas encore partie et qu’il n’est pas exactement sorti du rouge, le premier trimestre de l’année 2006 augure bien.

Il est difficile de dire si Bernd Pischetrieder, le grand patron de la firme allemande, et les autres membres de la haute direction sont satisfaits des résultats après les trois premiers mois de l’année 2006. La firme Volkswagen a engrangé des profits nets quatre fois plus élevés que pour la même période en 2005. On peut dire merci aux fortes ventes dans un marché féroce. Toutefois, les résultats ne semblent pas si prometteurs puisqu’ils n’atteignent même pas les prévisions faites par les analystes pour le manufacturier allemand. Par conséquent l’action a baissé de 3,8% à 62,26 euros (77,82$ US).

Les nouveaux modèles ont fait grimper les ventes de VW, mais les analystes ont-ils surestimé les ventes potentielles de la firme allemande? (Photo : Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)

Les profits nets de l’entreprise se chiffrent à 327 millions d’euros (458 millions de dollars CDN; 411 millions de dollars US) comparés aux 70 millions d’euros (98 millions de dollars CDN; 88 millions de dollars US) au terme du premier trimestre de 2005. Les revenus ont grimpé de 21% à 25,34 milliards d’euros (35,5 milliards de dollars CDN; 31,9 milliards de dollars US). Quelles étaient donc les attentes? Selon les analystes du Dow Jones, les prévisions pour les profits nets s’établissaient à 439 millions d’euros (615 millions de dollars CDN; 552 millions de dollars US), soit 112 millions de plus que les résultats réels.

Alors, qu’est-ce qui a mal tourné? Dans un rapport, Volkswagen a mentionné que l’année était partie du bon pied : « Dans les marchés les plus importants, l’année 2006 s’est engagée sur le bon chemin, bien que l’environnement économique puisse exercer une influence non négligeable sur la demande ».

Grâce aux modèles comme la nouvelle Passat, Volkswagen prévoit une croissance stable alors que d’autres manufacturiers perdent de plus en plus de clients. (Photo : Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)

Volkswagen semble modérément optimiste au sujet de sa future croissance : « D’une manière générale, nous prévoyons une croissance modeste des ventes de véhicules passagers », selon le rapport. « Nous anticipons une demande stable aux États-Unis et en Europe Occidentale, alors qu’on s’attend à ce que le marché allemand connaisse une légère croissance dans cette catégorie de véhicules ».

Il y a deux manières de voir les résultats du premier trimestre du groupe Volkswagen; premièrement, un profit net qui surpasse celui de l’année précédente de 400% est nettement plus souhaitable que les pertes encourues par certains autres manufacturiers. D’un autre côté, avec un grand nombre de nouveaux modèles, Volkswagen AG doit réviser ses prévisions, car au fur et à mesure qu’ils prendront de l’âge, leurs ventes vont probablement diminuer. Quoi qu’il en soit, la division Volkswagen fait partie de ce récent succès, car elle a bien profité de ce gain de popularité avec ses nouvelles Jetta et Passat 2006. Il y a en plus la Golf complètement redessinée (qui sera rebaptisée sous le nom de Rabbit) et bien épaulée par la sportive version GTI. Par ailleurs, il faut souligner que VW AG, la compagnie mère, a également vu ses profits augmenter dans d’autres branches que celle qui porte son nom.