Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Jetta TDI 2006 : essai

Volkswagen Jetta TDI 2006 : essai

Par ,

Les Jetta sont, encore et toujours, parmi les berlines européennes les plus populaires au Canada. Non sans raison d'ailleurs, puisque, ne serait-ce que pour leur apparence, elles méritent un traitement particulier. Depuis qu'elles ont été modernisées, ce qui n'était pas un luxe, avouons-le, elles sont dotées d'une silhouette aguichante et rassurante, d'un petit je-ne-sais-quoi qui suscite l'admiration.

Ses lignes agréables lui confèrent une allure recherchée.

La Jetta (principalement en motorisation diesel) a aussi de quoi plaire aux amateurs de mécanique. Pas question de fumées nauséabondes. La Jetta TDI répond davantage, pour sa part, aux besoins des vraies familles, susceptibles d'avoir besoin d'espace... et tirant profit de la faible consommation d'essence.

Accélération sans surprise
En matière de performances pures, rien d'essoufflant dans l'accélération de la Jetta. Le 0-100 s'effectue en 11 secondes environ, avec un léger bruit de moteur si on pousse la machine à fond. Rien toutefois pour être véritablement ennuyé.

La transmission manuelle cinq vitesses offre cependant une drôle de sensation. C'est la longue course de la pédale d'embrayage qui ne favorise pas les gestes rapides, tandis que la transmission elle-même répond bien, est facile à manipuler et se manie avec précision.

En terme de conduite, la Jetta fournit d'excellentes performances. Sa direction est légère et permet un excellent contrôle dans des conditions habituelles sur la route. Évidemment, les puristes qui recherchent une conduite sport risquent d'être déçus, car même si la Jetta vise une clientèle un peu plus « rock 'n' roll », elle se conduit davantage comme une berline de ville qui transmet tout de même son plaisir de conduite.

Sur la route, la Jetta est bien entendu digne de mention. Stable et efficace, elle roule presque toute seule. En virage, le comportement est efficace, à condition de ne pas pousser trop loin la limite. Le freinage est actif et sans surprise, mais j'avoue que j'aurais quelques réticences avec ce véhicule s'il se destinait davantage à un usage sportif et s'il était soumis de façon répétée à des manoeuvres pointues.

La souplesse du moteur TDI offre un avantage marqué.