Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les sièges à base de soya primés de Ford

Les sièges à base de soya primés de Ford

Par ,

Communiqué de presse
Source : Ford

Mentionnez « mousse au soya » à certaines personnes, et elles auront peut-être soudainement envie d’un capuccino décaf faible en gras et bon pour la santé. S’ils font leur « run de café » matinale dans un véhicule Ford 2008 ou plus récent, les chances sont très bonnes qu’elles s’assoient déjà sur un type de mousse au soya. Voilà : Ford mène l’industrie dans l’utilisation de matériaux bios renouvelables, les coussins et dossiers dans huit de ses plateformes automobiles contenant de la mousse à base de soya.

Siège en mousse à base de soya de la Ford Mustang

Grâce à l’utilisation novatrice de cette mousse écologique, Ford a mérité six prix prestigieux à ce jour, dont le prix R&D 100 2009, a annoncé la R&D Magazine aujourd’hui. Le prix reconnaît les dernières technologies mises au point dans de nombreuses industries visant à relever des défis sociaux, scientifiques ou d’affaires. Ford partage les honneurs avec le fournisseur Lear Corp.

La mousse au soya se répand
Ford a une longue tradition d’incorporation de matériaux à base de soya dans ses produits.

Le Model T, par exemple, a déjà contenu 27 kilos de soya sous forme de peinture et de pièces en plastique moulées. Ford fut le premier constructeur au monde à démontrer qu’on pouvait utiliser un très grand pourcentage de polyols à base de soya pour former de la mousse capable de respecter ou dépasser les exigences automobiles. En 2004, Ford et Lear ont conclu un partenariat afin de commercialiser des produits contenant de la mousse de soya.

En août 2007, Ford a inclus des sièges en mousse de soya dans la Mustang 2008, et depuis en a doté l’Expedition, la F-150, l’Escape et la Focus ainsi que le Mercury Mariner, la Lincoln MKS et le Mazda Tribute. D’ici la fin de l’année modèle 2009, plus d’un million de véhicules Ford contiendront des sièges en mousse de soya.

Ford augmentera le nombre de produits faisant appel à la mousse de soya, incorporant des sièges sur d’autres plateformes dans un avenir rapproché et dotant les garnitures de toit de rembourrage à base de soya. De plus, les chercheurs de Ford travaillent à utiliser d’autres formes de cette légumineuse polyvalente, telle la farine de soya, dans divers plastiques automobiles pour fabriquer des pièces comme les tapis, les joints de portières et les protecteurs de soubassement de carrosserie. Le United Soybean Board commandite certaines recherches portant à la fois sur la mousse de soya et les additifs de soya dans les plastiques.

Sièges en mousse à base de soya du prototype Lincoln MKR