Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'homme aux deux séries

L'homme aux deux séries

Par ,

Bertrand Lambert n'aura bientôt plus besoin de curriculum vitae. À 36 ans, cet homme d'affaires amoureux fou de la course automobile possède deux séries québécoises : la Coupe Toyota Pirelli ainsi que la nouvelle série XTrême Touring.

Ancien pilote de rallye sur glace, Bertrand Lambert n'a jamais perdu sa passion de la course. Il continue d'ailleurs de s'amuser au volant de sa Toyota Écho dans son propre championnat.


De A à Z, tout passe entre les mains de cet heureux proprio... Bien qu'une équipe rodée au quart de tour l'y aide grandement! « Je ne serais rien sans mon équipe. J'ai autour de moi des gens extraordinaires qui ont leur boulot à coeur et qui ne comptent (presque!) pas leur temps, » de dire Lambert.

C'est Nancy Guilbert qui est présentement son bras droit à l'organisation des deux championnats - qui devraient par ailleurs être montés en parallèle en 2008 afin qu'un partage équitable des coûts soit profitable à chacune des deux séries.

De l'organisation de paddocks, aux inscriptions des pilotes et des équipes à l'organisation générale de la saison à venir, Nancy ne lésine pas sur le travail.

Quant à Dominic St-Jean, il sera le pilier de l'organisation lors des courses. Chargé de s'assurer que tous les pilotes soient à leur aise et que tout le monde ait ce qu'il désire - dans la mesure du possible, bien évidemment -, l'homme contribuera grandement au bon déroulement des choses en 2008, fort de son expérience acquise lors de la saison 2005.

« J'ai une énorme fierté pour les membres de mon équipe, de dire Lambert. Ce sont des gens extraordinaires qui sont des as de leur métier et qui me sont d'une aide précieuse. Nous nous rencontrons au minimum une fois par semaine (quatre heures le mercredi), et je n'ai alors qu'à commenter leurs actions de la semaine. J'ai le droit de veto en tant que président directeur, mais j'ai rarement à mettre un frein à leurs ambitions. »

Cela fait maintenant cinq ans que la Coupe Toyota Pirelli roule au Québec, sous la tutelle de Lambert, et ça va plutôt bien. La grille de départ est toujours pleine et les voitures se vendent comme de petits pains chauds. Tous les anciens reprennent le volant et personne ne semble trop enclin à se plaindre pour l'instant. « Bref, ça va bien, » précise Bertrand Lambert.

Quant à l'homme qu'est Lambert, il s'agit clairement d'un bourreau de travail! À la barre de son entreprise personnelle, 90 heures par semaines, en plus d'accorder entre 20 et 30 heures à la course, difficile de croire qu'il trouve le temps de souffler un peu.

Quoi qu'il en soit, il ne prévoit pas quitter le monde de la course avant encore quatre bonnes années : « J'ai toujours dit que je mettrai fin à cette facette de ma vie à l'âge de 40 ans, » di-il.

« C'est sur que j'aurais déjà pu vendre mes séries ou décider de ne pas m'embarquer là-dedans - particulièrement dans le cas du XTrême Touring -, mais je trouve important de faire ma part pour la prospérité de la course automobile au Québec et je ne vendrai pas à quelqu'un dont je sais pertinemment que les actions feront mourir mes séries. Ce serait ridicule d'accepter d'avoir mis autant d'effort dans un projet qu'un autre détruirait en moins de temps qu'il m'en a fallu pour le roder. »
photo:Philippe Champoux