Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Limousine de John F. Kennedy : un peu d'histoire

Limousine de John F. Kennedy : un peu d'histoire

Par ,

En cette journée commémorant le 50e anniversaire de l'assassinat de John F. Kennedy, voici un petit cours d'histoire 101 au sujet de la limousine présidentielle « témoin » des funestes événements du 22 novembre 1963.

La voiture du 35e président des États-Unis était une Lincoln SS-100-X basée sur une Lincoln Continental 74A décapotable 1961, ayant normalement une valeur de 7347 $. Elle a été modifiée par Ford Motor Company's Advanced Vehicles Group et Hess & Eisenhardt of Cincinnati. Une fois les transformations apportées, la voiture coûtait plus de 200 000 $.

Caractéristiques
La Lincoln présidentielle arborait une couleur spéciale de bleu minuit et avait un empattement de 3962 mm, soit 584 mm de plus que la version de base, longueur ajoutée entre les portes avant et arrière ainsi qu'après les portes arrière. La Lincoln profitait également d'un poste émetteur-récepteur de radiotéléphone, de lumières rouges clignotantes, d'une sirène, de 4 marches rétractables latérales et de 2 sur le parechoc arrière à l'usage des agents des services secrets. De plus, elle profitait d'un siège arrière hydraulique qui permettait de relever le président de près de 30 centimètres.

Sous le capot, on trouvait un V8 MEL (Mercury-Edsel-Lincoln) de 430 pc et 350 chevaux. Lors des événements tragiques de 1963, la voiture arborait une nouvelle grille, des garde-boues, un capot et des parechocs provenant de la Lincoln de l'année-modèle 1962.

Elle était également équipée de différents toits amovibles en acier et en plastique transparent (bulle verrière). L'utilisation du toit en verrière rendait l'habitacle suffocant; c'est pourquoi il était parfois retiré lors de journées chaudes, comme ce fut le cas le 22 novembre 1963 à Dallas lorsque Lee Harvey Oswald ouvrit le feu sur le cortège, atteignant le président à 2 reprises.

Après l'assassinat
On peut penser que la voiture a été remisée, voire mise dans un musée après l'assassinat de John F. Kennedy; or, il n'en fut rien (du moins pas tout de suite). Renvoyée à Hess & Eisenhardt of Cincinnati, la Lincoln a subi d'imposantes modifications, dont un toit permanent et des vitres pareballes, un blindage en titane et des jantes en aluminium spéciales à l'intérieur des roues pour les empêcher de crever.

De plus, la nouvelle limousine du président était désormais reliée à la Maison-Blanche grâce à un système de communication évolué avec radio.

Elle a été rendue à la Maison-Blanche en juin 1964 et a repris du service auprès de 4 présidents : Lyndon Johnson, Richard Nixon, Gerald Ford et Jimmy Carter. Après 8 années supplémentaires de bons et loyaux services, la Lincoln avait parcouru plus de 80 000 km sur les routes du pays; en ajoutant la distance couverte en avion et en territoire étranger, c'est plus d'un million de km que la voiture a parcouru.

La Lincoln présidentielle a été cédée au Musée Henry Ford à Dearborn, au Michigan, en 1978. Installée dans un grand corridor aux côtés de 4 autres limousines présidentielles, il s'agit d'une des pièces du musée qui attire le plus de visiteurs.

Anecdote
Bien qu'elle ait servi à 5 présidents, la Lincoln Continental SS-100-X n'a jamais appartenu à la Maison-Blanche; en effet, elle est toujours demeurée la propriété de Ford, qui la louait 500 $ par année au gouvernement...

Source : thehenryford.org