Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Local Motors : regard sur la compagnie

Local Motors : regard sur la compagnie

Une idée vraiment cool Par ,

Parfois, une idée s'avère tellement brillante qu'elle entraîne de nombreuses répercussions positives pour la société. Ralph B. Rogers en a eu plusieurs. Il a notamment travaillé sur le moteur diesel Cummins à ses débuts, amélioré les motos Indian pour les rendre plus rapides et cofondé le Children's Television Workshop qui nous a donné l'une des séries pour enfants les plus populaires de tous les temps : Sesame Street.

Compagnie Local Motors
Photo: Mathieu St-Pierre

Son petit-fils, John « Jay » Rogers, est lui aussi un entrepreneur hors pair. Sa passion pour les voitures a débuté à un très jeune âge, mais ce n'est qu'après son séjour dans l'armée qu'il a plongé tête première dans l'industrie automobile.

La barre était haute pour cet hommes d'affaires, qui a choisi de l'attaquer d'une façon bien originale en fondant la compagnie de voitures la plus cool au monde : Local Motors. Le slogan de celle-ci, Make c.o.o.l. cars, utilise un acronyme qui signifie Community, Open, Ownership, Local.

Au lieu d'embaucher une équipe de designers pour concevoir un produit en espérant que les consommateurs aimeront le résultat, Jay Rogers a décidé de s'inspirer des principes de cocréation et de source libre, faisant ainsi appel au génie créatif du public. Les idées mises de l'avant bénéficient d'un feedback constant et ne cessent d'évoluer. Rien n'est secret et à peu près tout peut changer lors du développement du véhicule.

Pour certains, Rogers incarne le Henry Ford du 21e siècle. Selon lui, les voitures spécialisées représentent un moyen rentable de fabriquer et de commercialiser des automobiles. La production à petite échelle est rendue possible grâce à de minuscules usines comme celle de Chandler, en Arizona. L'avenir de l'industrie passe par là, affirme Rogers, qui croit également que les prototypes peuvent devenir fonctionnels, contrairement à l'époque où Harley Earl en concevait pour General Motors.

Rally Fighter
Photo: Mathieu St-Pierre

L'objectif de Local Motors consiste à bâtir des usines locales à la grandeur du territoire, chacune d'entre elles fabriquant ses propres modèles à l'aide des ressources disponibles dans la région. Voilà un concept qui promet, notamment en termes de développement durable. Rogers estime qu'une production de 2 000 exemplaires peut se justifier. On est bien loin des grandes chaînes de montage qui accouchent de millions de véhicules!

Puisque temps égale argent, Local Motors s'efforce d'amener ses designs jusqu'à l'étape de la production en seulement 18 mois, comparativement à quatre ans ou plus pour les gros constructeurs. Elle désire même réduire davantage les délais. Résultat : la compagnie arrive à produire des voitures cinq fois plus rapidement et à des coûts 100 fois moins élevés. Incroyable!

Local Motors organise des concours pour retenir les meilleurs designs. Présentement, sa banque en contient des dizaines de milliers, tous accessibles via The Forge. Les Internautes qui soumettent des idées proviennent de différents groupes d'âge et horizons. D'autre part, ces concours ont eux aussi un caractère local, comme celui visant à créer une voiture pour l'Alaska.

Compagnie Local Motors
Photo: Mathieu St-Pierre

Une fois que le modèle prend vie et trouve preneur, l'acheteur vient participer à sa fabrication. Pendant six jours et six nuits, il s'implique dans diverses étapes allant jusqu'à la personnalisation du véhicule. « Une nation de bricoleurs nous tend les bras », affirme Jay Rogers. Parfaitement d'accord.

Local Motors est en voie de révolutionner l'industrie automobile nord-américaine. L'avarice, la folie des grandeurs et la boulechite ont trop longtemps miné les affaires et Rogers veut remédier à cela en ramenant la confiance et le partage au coeur des pratiques commerciales. Je lui souhaite la meilleure des chances.

La toute première création de Local Motors s'appelle Rally Fighter, que j'ai eu la chance d'essayer en Arizona récemment. Si vous désirez en apprendre davantage, je vous invite fortement à regarder la vidéo suivante :

Gallerie de l'article