Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lotus Exige 240R 2005

Lotus Exige 240R 2005

Quand moins signifie vraiment plus Par ,

Quand moins signifie vraiment plus

En Amérique du Nord comme partout ailleurs, Lotus se façonne une réputation de manufacturier de voitures sport véritablement compétitif.
Que ce soit en accélération ou en vitesse de pointe, la 240R sera la plus rapide des Lotus conçues pour la route. (Photo : Lotus)

Avec le retrait d'une supervoiture comme la Esprit V8, Lotus s'est retrouvée avec deux seuls modèles, soit le cabriolet Elise et sa contrepartie à toit rigide, la Exige.

Maintenant que ce duo dynamique en est à sa deuxième génération, il commence à être particulièrement actif sur la scène des voitures sport. La meilleure preuve est l'édition limitée de la Exige, la 240R, construite par Lotus Sport, la branche de performance de la marque.

Que ce soit en accélération ou en vitesse de pointe, la 240R sera la plus rapide des Lotus conçues pour la route. La Exige Sport de 400 chevaux est mise de côté puisqu'il s'agit d'une voiture spéciale qui n'est pas commercialisée. Ce qui rend cette race aussi particulière est qu'elle met la barre plus haute en matière de performance et qu'elle pousse sa caisse de faibles dimensions et son petit moteur aux limites absolues de l'ingénierie.

La 240R est munie d'un moteur dérivé du 2ZZ-GE de Toyota. Il s'agit du 4-cylindres en ligne de 1,8 litres pourvu du système VVTL-i. (Photo : Lotus)

Comme la Exige S2 régulière et la Elise 111R, la 240R est munie d'un moteur dérivé du 2ZZ-GE de Toyota. Il s'agit du 4-cylindres en ligne de 1,8 litres pourvu du système VVTL-i (distribution et calage variables des soupapes) qu'on retrouve notamment sous le capot de la Toyota Celica GT-S et du duo Corolla/Matrix XRS. S'il représente le successeur du moteur Rover de série K, le moteur japonais peut atteindre des régimes élevés et le surpasse en matière de fiabilité et d'émissions polluantes.

Toutefois, dans le cas de la 240R, ce qui s'appelle « stock » ne fait presque jamais l'affaire. Les techniciens de Lotus Sport voulait que leur Exige spéciale procure des performances équivalentes à celles d'un V6 de 3,0 litres. En poursuivant leur recherche et suivant leur plan de faire plus petit, l'équipe de développement a réussi à modifier le moteur en le dotant d'un
Les techniciens de Lotus Sport voulait que leur Exige spéciale procure des performances équivalentes à celles d'un V6 de 3,0 litres. (Photo : Lotus)

compresseur. Malgré le régime élevé de 8 500 tr/min dont il est capable et le taux de compression important, peu de changements ont été nécessaires pour adapter le moteur aux nouvelles contraintes. Les seules nouvelles composantes requises ont été un compresseur Eaton M62 à basse pression, un refroidisseur d'air de surpression alimenté par une prise d'air sur le toit et un nouveau collecteur d'admission accompagné d'un système d'induction et de répartition d'air.

Puisque cette voiture sera probablement utilisée majoritairement sur la piste, Lotus a apporté des améliorations sur le système de refroidissement pour mieux négocier avec le temps prolongé de fonctionnement à haut régime. Un double système de refroidissement d'huile maintient la température basse, alors que le nouvel accumulateur d'huile Accusump garde la
Lotus prétend que la Exige 240R a une puissance maximum de 243 chevaux à 8 000 tr/min. (Photo : Lotus)

pression constante même durant les virages serrés où l'accélération latérale est importante.

Le moteur à compresseur qu'abrite la carrosserie de la Exige 240R développe une puissance maximum de 243 chevaux à 8 000 tr/min et un couple de 174 lb-pi à 7 000 tr/min. Le système de gestion de la version révisée du moteur Lotus-T4 a été reprogrammé pour adapter le surcroît de puissance à la voiture. L'ordinateur a été revu pour changer le réglage du changement de cames de la basse puissance à la haute puissance. Résultat : puissance linéaire à partir de 4 000 tr/min.