Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lotus reprend le nom Europa pour sa nouvelle voiture sport

Lotus reprend le nom Europa pour sa nouvelle voiture sport

Le nouveau bolide de luxe de Lotus n'est cependant pas prévu pour l'Amérique du Nord Par ,

Le nouveau bolide de luxe de Lotus n'est cependant pas prévu pour l'Amérique du Nord

Lotus, un des meilleurs constructeurs automobiles anglais, vient tout juste d'annoncer l'arrivée d'un troisième modèle dans sa gamme, la toute
Lotus, un des meilleurs constructeurs automobiles anglais, vient tout juste d'annoncer l'arrivée d'un troisième modèle dans sa gamme, la toute nouvelle Europa S. (Photo: Lotus)
nouvelle Europa S. Ressuscitant l'une des premières grandes-routières à moteur central, en l'occurrence la séduisante Europa des années 1960, Lotus a créé une voiture à la fois moderne et accrochée à ses racines dans le but d'offrir aux éventuels propriétaires une expérience de conduite inédite, c'est-à-dire différente de celle que procurent les actuelles Elise et Exige.

Complétant ce duo, l'Europa S a comme mission de livrer une performance relativement semblable mais dans un format plus pratique et moins éprouvant. L'Europa S possède un coffre plus volumineux et un habitacle plus spacieux, sans parler des portes élargies et des seuils abaissés qui en
Arborant des sièges garnis de cuir, un recouvrement de tapis ainsi que des coussins gonflables avant, cette nouvelle voiture représente, au dire de Lotus, la «classe affaires». (Photo: Lotus)
facilitent l'accès. Arborant des sièges garnis de cuir, un recouvrement de tapis ainsi que des coussins gonflables avant, cette nouvelle voiture représente, au dire de Lotus, la «classe affaires» - comparativement à la «classe économique» de l'Exige et à la «première classe» des Porsche, BMW et Jaguar.

Au point de vue technique, l'Europa S mise sur des technologies et des matériaux similaires à ceux utilisés présentement par Lotus, et ce, afin de réduire son poids et d'accroître sa performance. Des composantes en aluminium sont rivées et collées ensemble avec de l'époxy dans le but de créer une structure autant légère que rigide. Celle-ci est par ailleurs recouverte d'un manteau en composite d'allure sobre - davantage que les deux autres modèles plus sportifs de la compagnie. Bien que Lotus s'empresse de dire que l'Europa S repose sur un châssis unique, ce
L'Europa S renferme le moteur Ecotec turbocompressé à quatre cylindres de 2,0 litres appartenant à Opel/Vauxhall, qui a été retenu pour sa construction légère et son haut rendement. (Photo: Lotus)
dernier n'est ni plus ni moins qu'une version élargie et allongée du châssis des Elise et Exige.

Au chapitre de la puissance, Lotus s'est tournée vers General Motors, le fournisseur de moteurs pour son ancienne Esprit. Le moteur Ecotec turbocompressé à quatre cylindres de 2,0 litres appartenant à Opel/Vauxhall a été retenu pour sa construction légère, son haut rendement et son couple intéressant. Au total, il développe 200 chevaux et 194 lb-pi de couple, dont 90 % est disponible dès 2000 tr/min. Certes, cette bête est beaucoup plus docile que le moteur Toyota VVT-L nerveux des Elise et Exige. Il est relié à une boîte manuelle à six vitesses.

Malgré l'expansion de son gabarit et l'augmentation de son nombre d'équipements, l'Europa S ne pèse que 995 kg (2194 lb), c'est-à-dire à
La production de l'Europa S débutera en juillet 2006 à l'usine Lotus de Norfolk, au Royaume-Uni. (Photo: Lotus)
peine 135 kg (297 lb) de plus que le roadster Elise vendu aux États-Unis. De même, le ratio puissance/poids est très impressionnant: 201 chevaux par tonne. Avec de tels chiffres, il est facile de la classer parmi les supervoitures, d'autant plus qu'elle accélère de 0 à 100 km/h en 5,5 secondes et qu'elle atteint une vitesse de pointe de 225 km/h.

La production de l'Europa S débutera en juillet 2006 à l'usine Lotus de Norfolk, au Royaume-Uni, évidemment aux côtés de l'Exige et l'Elise. Son prix de vente initial sera de 33 000 £ (49 000 euros), soit l'équivalent de 66 500 $CA. Malheureusement, Lotus se refuse toujours à exporter sa nouvelle voiture sport aux États-Unis ou au Canada - et elle n'entend pas changer d'idée. Voilà un autre bolide fantastique qui, visiblement, nous sera privé en raison des réglementations ultra sévères concernant les émissions et les pare-chocs.
Gallerie de l'article