Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Maux de tête : peut-on savoir combien ça coûte, s'il vous plaît?

Maux de tête : peut-on savoir combien ça coûte, s'il vous plaît?

#10 Par ,

Imaginez-vous à l'épicerie en train de faire vos emplettes hebdomadaires. Vous êtes dans le rayon des fruits et légumes, et vous vous arrêtez devant les raisins rouges pour regarder combien ils coûtent. Ils sont en promotion cette semaine à 2,14 $ le kilo. Mais, sous le prix, il y a un paragraphe de texte si petit qu'il vous faut une loupe pour le lire :

« Le calcul du poids inclut la branche. Frais d'administration en sus. Frais de douanes en sus. Frais de placement dans les étalages en sus. Frais supplémentaires exigés pour des raisins sans pépins. Sac en sus. Taxes en sus. Le nombre de raisins dans chaque sac, dans chaque grappe, ou les deux, peut varier. Cette épicerie n'est pas responsable des raisins endommagés ou pourris dans la grappe qui pourraient être cachés par d'autres. Cette offre est d'une durée limitée et est sujette à changement sans préavis. Ne peut être combiné à aucune autre offre. Voyez votre préposé au rayon des fruits et légumes pour obtenir plus de détails. »

Hein? À la caisse, votre kilo de raisins finit par vous coûter 3 $.

Juste avant d'aller payer vos raisins, vous êtes allé vous chercher une boîte de céréales. Par contre, sur l'étiquette de prix, on peut lire ceci : 4,99 $ ou 2,9% à l'achat jusqu'à 6 mois ! Il y a aussi un texte en dessous :

« Boîte en sus. Sac de plastique en sus. Sucre en sus. Frais d'administration en sus. Frais d'inscription du contrat en sus. Frais d'impression de la boîte en sus. Frais de négociation des prix auprès des grossistes en sus. Frais supplémentaires pour la version sans sucre. Le nombre d'unités dans chaque boîte peut varier. Taxes en sus. Cette épicerie n'est pas responsable du gain de poids engendré par l'ingestion de sucre contenu dans ces céréales. Cette offre est d'une durée limitée et est sujette à changement sans préavis. Ne peut être combiné à aucune autre offre. Voyez votre préposé au rayon des céréales et biscuits pour obtenir plus de détails. »

Là, on se demande bien combien pourrait coûter cette boîte, si on la finançait sur 6 mois (84 cents par mois dans ce cas-ci, plus les frais ajoutés). Là non plus, on ne comprend plus rien, lorsque cette boîte de céréales coûte en réalité 6,25 $ à la caisse.

On ne tolérerait pas ce « bordel », lorsqu'on fait ses courses, alors pourquoi devrait-on le tolérer à l'achat d'une voiture? Franchement, les constructeurs et concessionnaires ne sont-ils pas capables d'annoncer un prix final ou une mensualité comprenant tous les frais, auxquels on n'aurait qu'à ajouter les taxes de vente?