Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Los Angeles 2019 : Mazda CX-30 2020, une nouvelle recrue chez Mazda

La famille de produits Mazda compte officiellement sur un nouveau joueur en Amérique du Nord, le VUS Mazda CX-30 2020. Ce dernier vient de faire ses débuts au Salon de l’auto de Los Angeles et nous étions sur place pour assister à sa présentation.

Qu’est-ce que ce dernier nous réserve ? Voici en substance ce qui va attendre les consommateurs canadiens. 

La conception
Le CX-30 vient s’insérer entre les CX-3 et CX-5 dans la gamme. Pourquoi ne pas l’appeler CX-4, alors ? Parce que le nom est exclusivement utilisé sur le marché chinois par Mazda. Voilà pour la formalité. Et pour ce qui est du style, il est le deuxième de la nouvelle génération de design Kodo qui représente l’âme en mouvement, aux dires du constructeur. 

Avec ce véhicule, Mazda espère combler le vide afin de séduire l’acheteur qui commence à trouver le CX-3 trop petit pour ses besoins, mais qui juge le CX-5 inutilement volumineux pour son quotidien. Clairement, aussi, à voir le profil avancé, il s’intéresse à quelque chose d’un peu plus sportif, stylistiquement parlant.

Photo : D.Rufiange

Mazda mentionne avoir voulu répondre à quatre attentes des consommateurs avec ce produit. Le format, d’abord, parfait pour tout le monde. Le design, ensuite, certain d’aller chercher de l’émotion et toucher une corde sensible auprès de la clientèle. Puis, l’espace intérieur, comme mentionné ; pas trop, mais juste assez. Enfin, le niveau de performance et de confort qui se doivent d’être excellents.

L’intérieur
À bord, le CX-30 profite de la nouvelle interface multimédia qu’on a pu voir déjà avec la Mazda3. Si la nouveauté est bienvenue ici, ce qu’on a découvert avec la 3 ne nous a pas nécessairement enchantés… Cette chose prend néanmoins la forme d’un écran de 8,8 pouces dont la gestion des menus se fait à l’aide de la molette située à la console centrale. Un autre écran, de sept pouces, repose au bloc d’instruments pour fournir de l’information importante au conducteur. 

À la console, on a déplacé les porte-gobelets devant le levier de vitesse afin de ne pas obstruer l’accès à la molette de contrôle du système multimédia. L’accoudoir central est aussi suffisamment large pour que le conducteur et son passager puissent y déposer leur coude.

Photo : D.Rufiange

Mazda mentionne aussi avoir porté une attention particulière à la conception des sièges afin que ces derniers offrent un confort inégalé. Idem pour l’insonorisation alors qu’une quantité impressionnante de mesures ont été adoptées afin de réduire la pénétration de bruits agaçants dans la cabine. Par exemple, des caoutchoucs supplémentaires ont été ajoutés au pourtour des vitres arrière et les tapis ont été conçus pour absorber plus de bruits. On verra bien sur la route, mais ça s’annonce intéressant.

Du reste, on retrouvera une dotation qui offrira le nécessaire dans les configurations de base et de plus en plus d’équipement en grimpant dans la gamme. La grande nouveauté, c’est qu’enfin, l’intégration des applications Apple CarPlay et Android Auto se fait tout naturellement avec le nouveau système multimédia. 

Les caractéristiques de sécurité, elles aussi, sont présentes et se veulent plus nombreuses au fur et à mesure qu’on se dirige vers les véhicules plus garnis. 

Photo : D.Rufiange

i-Activ AWD
Le système de traction intégrale qui sert le CX-30 est nouveau. Il tient compte des conditions de la route grâce à un système de surveillance en temps réel. Il distribue conséquemment le couple approprié aux roues avant ou arrière selon l’adhérence. La performance de chaque roue est analysée et l’ajustement est toujours fait pour qu’un équilibre optimal soit conservé en matière de traction. 

Aussi, le système G-Vectoring Control, qui aide la prise de virage avec une minime application de freinage et une réduction de couple, envoie de l’information au système i -Activ AWD. Il est en mesure d’éliminer l’envoi de couple à l’arrière pour aider le véhicule à tourner et lui renvoie au bon moment pour l’aider à reprendre le droit chemin. 

Des détails, mais des éléments qui devraient se traduire par une conduite plus sûre et mieux sentie lorsque la chaussée est dégradée.

Photo : D.Rufiange

Les mécaniques
Sous le capot, on retrouvera deux mécaniques, soit des 4-cylindres de 2,0 et 2,5 litres, respectivement. Le premier avec le modèle DX, le deuxième avec les versions GS et GT. Avec la dernière, il profite en prime de la désactivation des cylindres. 

En fait de puissance, on parle de 155 chevaux et 150 livres-pieds de couple avec le premier moulin, 186 chevaux et autant de couple avec le deuxième. 

La boîte de vitesses est une automatique à six rapports.

Photo : D.Rufiange

Des roues de 16 pouces équipent le modèle de base. Leur taille passe à 18 pouces avec les deux autres moutures. La consommation est annoncée à 8,9 litres aux 100 kilomètres pour la conduite en ville, 7,1 litres sur l’autoroute avec un modèle à traction et à moteur 2 litres. En ajoutant le rouage intégral, les médianes passent à 9,4 et 7,7 litres, respectivement. 

Avec le moteur de 2,5 litres et une configuration à traction, on parle de 9,3 et 7,1 litres, dans l’ordre. Avec la motricité aux quatre roues, c’est 9,9 et 7,7 litres aux 100 kilomètres pour le combiné ville/autoroute. On retire 0,5 et 0,3 litre, respectivement, pour ce même moteur lorsqu’il profite de la désactivation des cylindres. 

Voici les prix canadiens pour le CX-30 2020 tels que fournis par Mazda, avant les frais de livraison et de préparation de 1950 $:

Mazda CX-30 GX TA - 23 950 $

Mazda CX-30 GX TI - 25 950 $

Mazda CX-30 GS TA - 26 650 $

Mazda CX-30 GS TI - 28 650 $

Mazda CX-30 GS TI avec Ensemble Luxe - 30 550 $

Mazda CX-30 GT TA  - n/d

Mazda CX-30 GT TI - 33 850 $

Photo : D.Rufiange
Photo : D.Rufiange
Photos :Mazda
Photos du Mazda CX-30 2020