Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda, le premier constructeur nippon à développer un catalyseur à urée

Mazda, le premier constructeur nippon à développer un catalyseur à urée

Par ,

Communiqué de presse

HIROSHIMA, Japon - Le sportif véhicule multisegments de Mazda, le CX-7, deviendra le premier véhicule produit par un constructeur japonais à employer un système de réduction catalytique sélective (RCS) par injection d'urée. Ce dernier est plus compact que les systèmes précédents, un progrès considérable qui lui permet d'être installé sur une voiture. Il sera jumelé à un nouveau moteur turbodiesel de 2,2 litres à haut rendement, baptisé MZR-CD.

Le lancement du système RCS par injection d'urée de Mazda sera lancé sur le marché en 2009 en même temps que le CX-7 renouvelé. Les particules d'oxyde nitreux (NOx) dans les gaz d'échappement du moteur diesel seront ainsi purifiées. Le MZR-CD 2.2 affiche par surcroît une consommation et des émissions de CO2 inférieures à celles de moteurs à essence comparables.


Les systèmes RCS par injection d'urée, comme le nom l'indique, injectent une solution d'urée aqueuse directement dans le circuit d'échappement afin de neutraliser le NOx via une réaction chimique. Contrairement à des technologies qui brûlent plus de carburant pour arriver à cette fin, la nouvelle méthode par injection d'urée affecte minimalement la consommation et la puissance du moteur. Or, puisqu'un réservoir d'urée aqueuse et d'autres composantes spécialisées sont nécessaires, les contraintes d'espace avaient jusqu'ici limité l'usage des systèmes RCS aux camions et aux autobus. Ce n'est pas le cas de Mazda.

Le MZR-CD 2.2 turbodiesel produit très peu de NOx, ce qui veut dire que le système RCS en a moins à neutraliser dans le système d'échappement et, forcément, qu'une plus petite quantité d'urée est requise. En conséquence, on peut l'emmagasiner dans un réservoir suffisamment compact pour être monté sans problème dans un Mazda CX-7.

Bref, tout en se conformant à la norme d'émissions la plus sévère en Europe (Euro 5), le CX-7 modernisé alliera la philosophie Vroom-Vroom de Mazda à une performance équilibrée et écologique.
photo:Mazda