Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le moteur rotatif Mazda va revivre… grâce à l’électrification

Depuis le retrait du marché du modèle RX-8 chez Mazda en 2012, on ne compte plus les nouvelles annonçant la mort du moteur rotatif. On ne compte plus celles prévoyant son retour non plus, signe que cette technologie a un petit je-ne-sais-quoi qui fait qu’elle ne peut pas facilement être tassée du revers de la main.

Son problème, dû à sa conception, c’est qu’elle réclame trop de pétrole. Dans une ère où la consommation doit être coupée partout par les constructeurs, voilà la principale raison pour laquelle elle a été tablettée par la compagnie qui en avait fait sa marque de commerce.

Mais attention, si on parle de son retour, il ne s’agit pas pour l’instant d’une voiture venant succéder à la RX. Plutôt, Mazda a annoncé un plan où d’ici 2030, tous ses produits seront électrifiés d’une façon ou d’une autre ; on fait surtout référence à des propositions hybrides ici. Cependant, deux modèles électriques sont prévus. Un premier dépendant entièrement du fonctionnement de ses piles et un autre qui serait plus du type de la Volt de Chevrolet, soit à autonomie prolongée.

Et c’est là que le moteur rotatif entre en jeu. C’est lui, en fait, qui serait responsable de recharger la batterie afin d’augmenter l’autonomie du véhicule.

La compagnie explique qu’en raison de son format compact et de son caractère hyper silencieux, le moteur rotatif est l’allié parfait pour ce type de voiture. On explique même, question d’ajouter une touche verte à la chose, que la mécanique pourrait utiliser du gaz de pétrole liquéfié. Cette forme de combustible est reconnue par les experts comme étant moins nocive pour la qualité de l’air.

Changement de cap
Pour Mazda, l’annonce d’un virage électrique, bien que modeste pour l’instant, est un changement de cap important. Jusqu’ici la firme de Hiroshima s’était surtout concentrée à innover avec des technologies conçues pour le moteur à combustion connu sous le nom de SKYACTIV.

D’ailleurs, elle nous promet dès l’an prochain une percée majeure avec le moteur SKYAVTIC-X.

Pour en revenir à l’électrique, grâce aux partenariats qu’elle a signés, notamment avec Toyota, Mazda devrait nous donner une première voiture hybride dès 2019. Elle serait suivie d’une variante entièrement électrique en 2020. Une version hybride enfichable serait dans les plans aussi tôt que 2021. Ça va donc bouger au cours des prochaines années.

Maintenant, reste à savoir ce qui sera réservé à notre marché et ce qui ne le sera pas.

Selon ce que dame rumeur veut bien laisser entendre, la voiture électrique dotée du moteur rotatif lui permettant d’augmenter son autonomie serait éventuellement vendue ici.

Pour le reste, on se croise les doigts.