Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda travaillerait au développement de deux moteurs 6-cylindres en ligne

Mazda n’a pas l’habitude de faire les choses comme les autres et c’est un peu pourquoi le petit constructeur japonais connaît du succès à certains endroits sur la planète, comme au Canada et au Québec, plus précisément.

Ainsi, lorsqu’on apprend que la firme s’apprête à marcher à contre-courant, on est rarement étonné.

La dernière nouvelle qui s’inscrit dans cette catégorie concerne une information obtenue par le site Jalopnik. Cette dernière veut que la compagnie planifie le développement de deux moteurs 6-cylindres en ligne. L’information était contenue dans un rapport fiscal qui a été diffusé à l’intention des investisseurs. Elle faisait état d’une mécanique Diesel et d’une autre à essence. Cette dernière serait une version dérivée du moteur SKYACTIV-X à quatre cylindres qui repose au cœur de la nouvelle Mazda3.

Bien entendu, Mazda n’a rien confirmé pour l’instant et nous n’avons aucune idée des données techniques de ces moulins, ni des modèles qu’ils seraient appelés à servir. Ce qu’on sait, c’est que les documents aperçus indiquaient que les moteurs seraient boulonnés de façon longitudinale, ce qui laisse sous-entendre l’envoi de la puissance aux roues arrière. La traction intégrale serait possible, bien sûr, tout comme une aide électrique du type 48 volts ou enfichable. Ce sera à voir.

Mazda3 2019
Photo : Mazda
Mazda3 2019

Ce qui est intéressant là-dedans, au-delà du simple fait qu’on parle de deux nouveaux moteurs, c’est que Mazda nous a récemment présenté des versions de ses modèles existants dont la mission est d’aller jouer dans les platebandes de produits de luxe. Or, Mazda ne possède pas de division de prestige comme telle, mais il est clair qu’elle aimerait bien pouvoir jouir des marges de profits plus importantes liées à la vente de véhicules plus dispendieux.

Et lorsqu’on prend le temps de regarder quels constructeurs avancent des blocs 6-cylindres en ligne sur le marché, on découvre des noms comme Mercedes-Benz, BMW, Jaguar et Land Rover.

Mazda, ça nous paraît évident, souhaite que certains de ses modèles poursuivent leur ascension vers les plus hauts sommets. Pour l’instant, son offre plus haut de gamme se limite aux versions Signature de ses produits, mais ça pourrait prendre d’autres formes au cours des prochaines années, comme semble nous indiquer l’information à propos des nouvelles mécaniques.

Ça s’annonce intéressant, assurément.