Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Michael Bloomberg devient le premier maire d'une grande ville à appuyer «EcoDrivingUSA»

Michael Bloomberg devient le premier maire d'une grande ville à appuyer «EcoDrivingUSA»

Il offre le soutien de la métropole à ce programme de réduction de la consommation et des émissions Par ,

NEW YORK - Le mouvement «EcoDriving» vient de gagner un autre supporteur. En effet, le maire de New York, Michael Bloomberg, est devenu le premier maire d'une grande ville à appuyer cette initiative aux États-Unis. Il ajoute ainsi son nom à la longue liste de personnes qui défendent la cause EcoDrivingUSA, lancée en août 2008 par le gouverneur de la Californie, Arnold Schwarzenegger, le gouverneur du Colorado, Bill Ritter, le Fonds pour la défense de l'environnement et l'Alliance des constructeurs automobiles.

«Plusieurs automobilistes ne le réalisent pas, mais il est facile de conduire de manière éco-responsable -- sans même devoir acheter un hybride, affirme Bloomberg. Grâce aux conseils simples d'EcoDriving, vous pouvez réduire vos émissions polluantes, prolonger la durée de vie de votre véhicule et économiser de l'argent à la pompe.»

En appuyant EcoDriving, Bloomberg sensibilise le public au fait qu'un simple entretien périodique et de saines habitudes de conduite peuvent diminuer la consommation de carburant d'environ 15 %. Si tous les New-Yorkais adoptaient l'approche EcoDriving ne serait-ce que modérément, les émissions de CO2 de la ville seraient réduites de plus de 1,6 million de tonnes par année.

Le maire de la ville de New York, Michael Bloomberg (à droite), et le directeur de zone de GM, Robert Bothfeld, discutent près d'une Chevrolet Malibu Hybrid, après que le bureau du maire ait annoncé le déploiement d'un parc de taxis new-yorkais plus "vert", en juillet 2008. À la même occasion, le maire avait annoncé que des Malibu Hybrid, comme celle qu'on aperçoit,seraient ajouté au parc de véhicules des employés de la ville. À l'époque, GM s'était engagé à livrer 50 Chevrolet Malibu hybrides par mois.

«Le maire Bloomberg reconnait le rôle important que peut jouer EcoDriving pour aider les consommateurs à sauver de l'argent à la station-service et diminuer les émissions de gaz à effet de serre, déclare Dave McCurdy, président et chef de la direction de l'Alliance des constructeurs automobiles. Son soutien au programme démontre un leadership et une volonté de faire de New York une ville aux rues vertes tout en mettant en lumière son engagement à faire partie de la solution au problème des changements climatiques.»

EcoDriving permet d'optimiser le rendement de n'importe quel véhicule, peu importe sa taille ou son âge, ce qui en fait une stratégie cruciale pour résoudre les enjeux climatiques et énergétiques du pays, qui compte 245 millions de véhicules en circulation.

Les facettes du programme ont un énorme potentiel :

-- Si seulement la moitié de tous les conducteurs américains suivaient modérément les conseils d'EcoDriving, les émissions annuelles de CO2 pourraient chuter de 100 millions de tonnes, soit l'équivalent du chauffage et de l'alimentation en électricité de 8,5 millions de maisons.

-- Si tous les Américains se convertissaient à EcoDriving, cela représenterait annuellement 725 milliards de kilomètres parcourus sans rejeter la moindre particule de CO2, soit l'équivalent de 2400 kilomètres pour chaque habitant.

«En ces temps difficiles, il est tout à fait logique d'adopter la philosophie EcoDriving, prétend McCurdy. C'est un programme idéal puisqu'il aide les conducteurs à rendre leurs véhicules plus éco-énergétiques et moins polluants.»

Pour plus d'information sur EcoDriving, visitez le www.EcoDrivingUSA.com (anglais seulement). Vous y apprendrez des trucs pratiques pour rouler plus longtemps entre chaque plein et diminuer votre impact sur l'environnement. Une vidéo-guide est offerte, tout comme une calculatrice de rendement énergétique pour chaque individu ou État de même qu'un simulateur de conduite et divers outils éducatifs.

L'Alliance des constructeurs automobiles (www.autoalliance.org) rassemble BMW, Chrysler, Ford, General Motors, Land Rover et Jaguar, Mazda, Mercedes-Benz, Mitsubishi, Porsche, Toyota et Volkswagen.
photo:General Motors