Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi fournira des microvoitures à Nissan

Mitsubishi fournira des microvoitures à Nissan

Une autre commande de microvoitures qui s'avère bénéfique pour Mitsubishi Par ,

Une autre commande de microvoitures qui s'avère bénéfique pour Mitsubishi

Qu'est-ce que Nissan et Mitsubishi ont en commun? Outre leur culture
Nissan Motor Co. Ltd. achètera 36 000 familiales eK et microvoitures eK Sport (disponibles seulement au Japon) de Mitsubishi Motors Corp., et ce, par année. (Photo: Mitsubishi Motors North America)
japonaise et un penchant pour produire des véhicules de performance, ces deux constructeurs sont de grands rivaux dans leur marché domestique et ailleurs dans le monde.

Or, cette compétition n'empêchera pas Nissan Motor Co. Ltd. d'acheter 36 000 familiales eK et microvoitures eK Sport (disponibles seulement au Japon) de Mitsubishi Motors Corp., et ce, par année. L'objectif de Nissan est de consolider sa présence dans le marché d'entrée de gamme, à compter du premier avril.

Il va sans dire que cette vente à Nissan sera un stimulant positif pour Mitsubishi, dont les ventes de petits véhicules ont chuté de 228 008 à 172 891 unités (24,2 %) au Japon.

Cette action ne constituera pas un précédent; Mitsubishi fournit déjà annuellement 20 000 micro camions Minicab au deuxième plus grand constructeur nippon. Ces véhicules sont revendus sous le nom de Nissan Clipper, un peu de la même façon que le Nissan Moco est le résultat d'une entente avec Suzuki Motor pour la livraison de 45 000 unités par année.

Bien que les microvoitures soient pratiquement inexistantes en Amérique du Nord, elles représentent environ 30 % du marché japonais. (Photo: Mitsubishi Motors North America)
Bien que les microvoitures soient pratiquement inexistantes en Amérique du Nord, elles représentent environ 30% du marché japonais. Leurs moteurs sont limités à un total de 660 centimètres cubes et, en raison de leur consommation et de leurs émissions réduites, ces voitures sont moins dispendieuses que celles normalement produites par Nissan.

Nissan a choisi de ne pas se lancer dans la fabrication de microvoitures, préférant plutôt forger des partenariats avec des marques qui seraient autrement ses rivales. Alors que les ventes de petites automobiles sont nombreuses, les profits enregistrés ne sont pas aussi séduisants que ceux des plus gros véhicules que produit Nissan.