Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mondial de Paris 2010 : Prototype Exagon Motors Furtive-eGT

Mondial de Paris 2010 : Prototype Exagon Motors Furtive-eGT

La voiture sport électrique de la France Par ,

La commercialisation de la Tesla Roadster et l’arrivée prochaine de la Fisker Karma sont des preuves qu’une voiture sport sans un rugissant moteur à combustion peut être excitante et désirable.

Photo: Exagon-Motors

Un fabricant français nommé Exagon Motors veut également offrir ce type de voiture. Leur vision d’une sportive électrique a été présentée au Mondial de l’Automobile 2010 à Paris, et s’appelle la Furtive-eGT.

Offrant de la place pour quatre passagers et leurs bagages, la Furtive arbore une carrosserie musculaire comprenant bouches d’aération, passages de roues enflées et magnifiques jantes en alliage. On note une abondance de détails subtils, tels que des feux de jour minces et sinueux ainsi que les motifs intégrés aux blocs de feux arrière.

La eGT est équipée, pas de un, mais deux moteurs électriques développés par Siemens Corporate Technology. Chaque moteur produit 170 chevaux, ce qui signifie un total de 340 étalons entre 5 000 et 10 000 tr/min. Saft fournit les batteries au lithium-ion dont la durée de vie est de 10 ans ou 3 000 cycles de recharge. La Furtive-eGT a une autonomie entre 197 et 402 km (123 à 251 milles), selon la vitesse à laquelle on la conduit.

Un générateur de grande autonomie est optionnel, pouvant augmenter la distance parcourable à plus de 800 km ou 500 milles. Il s’agit en fait d’un petit moteur à combustion qui renfloue l’énergie dans les batteries et qui n’est pas connecté aux roues motrices, comme dans les Chevrolet Volt et Fisker Karma.

Quant aux performances, Exagon cite que la eGT boucle le 0-100 km/h en 3,5 secondes et atteint une vitesse de pointe de 287 km/h (179 milles à l’heure).

Photo: Exagon-Motors