Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Moteur "screamer" à Sepang

Moteur "screamer" à Sepang

Par ,

D'après MotoGP files

Le manufacturier Kawasaki a capté l'attention de tous lors de la dernière journée des essais de MotoGP à Sepang en Malaisie alors que l'une de ses motos 800cc Ninja ZX-RR a fait une apparition remarquée.

Pourtant, cette moto, au premier coup d'oeil, n'avait rien qui la différenciait des autres Ninja, mais dès son départ de la ligne des puits, elle avait toutefois et clairement quelque chose de différent : un son strident jamais entendu auparavant.

C'est que le pilote d'essai Tamaki Serizawa avait entre les mains un prototype équipé d'un moteur "screamer", technologie inédite jusque là.

Les moteurs "screamer" sont différents, car l'allumage est pair (even firing), contrairement à la technologie habituelle, impair, qu'on appelle "big-bang", caractérisée par un son guttural, comme celui d'un moteur V8 de grosse cylindrée.

Les moteurs "screamer" ont l'avantage de produire beaucoup de puissance à hauts régimes, et de réduire le niveau de contrainte imposé aux composantes du moteur. Toutefois, cette technologie comporte ses désavantages. Le plus important est celui de piloter un moteur plus pointu, qui semble manquer de couple, et qui pose des contraintes énormes sur la roue arrière qui encaisse toute la puissance à des rythmes réguliers.

Les ingénieurs de Kawasaki croient toutefois que l'utilisation de pneumatiques de plus en plus résistants et le développement de plus en plus pointu de systèmes de contrôle électronique peuvent atténuer ces effets négatifs.

Le développement devra se poursuivre encore longtemps avec que cette technologie puisse faire son apparition en compétition.