Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Brad Keselowski lance la conférence de presse sur Twitter

NASCAR: Brad Keselowski lance la conférence de presse sur Twitter

Par ,

Utilisateur régulier de Twitter, Brad Keselowski a créé une grande première mercredi soir en lançant la conférence de presse sur Twitter.

Sous la forme d'un « chat » avec modérateur, le pilote de la Dodge No 2 Miller Lite de Coupe Sprint a répondu aux questions des journalistes NASCAR, par l'intermédiaire de Twitter, réservant ainsi ses réponses en temps réel à ses 30,000 « followers » du réseau.

Bien que l'exercice se révèle plus lent qu'une conférence vidéo, Brad Keselowski a écrit les réponses sur son téléphone cellulaire au lieu de les énoncer oralement, et le natif du Michigan a réussi à couvrir l'essentiel des questions que l'on se pose sur lui durant la séance de 90 minutes.

Concernant le Brickyard 400 qui arrive, le pilote a tweeté « pas de secret on sait depuis toutes ces années combien il est difficile de doubler à Indy. La trajectoire possible est si serrée qu'il faut un pilotage très précis. Dès que l'on est devant, on peut profiter des turbulences créées pour retenir les voitures derrière. Cet effet devient une stratégie en course. L'économie de carburant et les relances sont cruciales. Il faut donc éviter toutes ces erreurs ».


Interrogé s'il préfère gagner le Brickyard 400 ou avoir une place dans la « Chase », Keselowski écrit « Est-ce que je ne peux pas voir les deux ? Je continue de croire que tout ce sport tourne autour de la victoire. C'est pour cela que j'adore le principe d'invitation. Je prendrais donc la victoire et ainsi je serai heureux pour RP (Roger Penske) et toute l'équipe ».

À la question s'il aimerait embrasser le célèbre circuit et combien de temps il voudrait y poser ses lèvres, Brad Keselowski répond rapidement « Je ne sais pas. Mais je vais essayer d'y penser. Je peux juste imaginer que c'est rugueux avec un certain goût. Ce qui veut dire que j'aimerais probablement ça chaque seconde :) ».

On ne sait pas encore si ce genre d'entrevue a été appréciée et lue, mais Brad Keselowski, qui répond régulièrement aux questions posées par ses abonnés Twitter, semble précurseur pour allier réseaux sociaux et médias traditionnels.