Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Carl Edwards gagne la bataille de l'essence à Phoenix en Coupe Sprint

NASCAR: Carl Edwards gagne la bataille de l'essence à Phoenix en Coupe Sprint

Par ,

Alors que la bataille de la "Chase" est plus serrée que jamais, Carl Edwards met fin à 70 courses sans victoire en Coupe Sprint.

L'avance de Denny Hamlin sur Jimmie Johnson n'est plus que de 15 points et Kevin Harvick est à seulement 46 points.

Après sa victoire, Carl Edwards déclarait : "Ça a été une longue période de sécheresse et il était difficile de garder confiance. Je ne réalise pas encore que c'est arrivé".

Vainqueur samedi en Nationwide, Carl Edwards partait en pôle position, ce qui lui a donné le choix de son premier arrêt, et c'est peut-être ce qui a été la clé de sa victoire.

"Je sentais que nous avions la meilleure voiture, puis sont arrivés Denny Hamlin et Kyle Busch avec des voitures très fortes. Ce qui nous a sauvé ce sont les puits. Nous avons compris qu'il nous faut mieux nous qualifier," explique Carl Edwards.

Après avoir passé Edwards dans le tour 66, Denny Hamlin dominait la course, menant durant 190 tours, mais une erreur de stratégie en essence l'a fait arrêter 4 tours avant la fin, ce qui lui coûte de précieux points, puisqu'il termine 12e de la course.

Mike Ford, le chef d'équipe d'Hamlin, explique : "Lorsque l'on mène, on est dans une situation vulnérable. Notre consommation a été terrible aujourd'hui," et c'est l'histoire de la course.

Denny Hamlin explique comment sa journée a tourné au cauchemar "sachant que nous avions une très belle avance au championnat à 15 ou 20 tours de l'arrivée, qui s'est considérablement réduite, ça fait vraiment mal. Ça fait mal lorsque l'on a une voiture capable de gagner. Je n'étais pas au courant que nous étions courts en carburant. Mike ne m'avait pas informé que tout le monde cherchait des solutions, je suis donc rentré puis j'ai poussé le plus possible ensuite. Malheureusement, notre voiture n'était plus aussi en forme avec l'essence."

Jimmie Johnson, qui cherche un cinquième titre d'affilée, termine cinquième. Comparativement à Hamlin, il était souriant et optimiste pour la "Chase" même s'il reste 15 points derrière Hamlin.

Le quadruple champion explique "J'espère que la pression que nous mettons sur Denny Hamlin va l'affecter cette semaine. Ils doivent rester sur leurs gardes."

De son côté Kevin Harvick termine sixième suite à une pénalité pour un écrou de roue mal fixé. "Nous sommes vraiment chanceux pour être honnête. J'étais assez mal quand c'est arrivé. Richard m'a dit que nous étions corrects en essence. Nous sommes allés au bout. Il reste encore une chance la semaine prochaine."

"Même si Hamlin a pris la tête à Homestead où il avait gagné l'an dernier, il a du mal à retrouver sa confiance. Je vais travailler et voir comment nous pouvons gagner la semaine prochaine. C'est mon carburant à moi," prévient Kevin Harvick.