Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: En gagnant, Denny Hamlin a tenu la promesse faite à son équipe

NASCAR: En gagnant, Denny Hamlin a tenu la promesse faite à son équipe

Par ,

Denny Hamlin avait promis à son équipe de gagner sur le Texas Motor Speedway et de passer en tête de la "Chase".

À son chef d'équipe Mike Ford, il avait dit : "Je vais être bien plus agressif pour les trois dernières courses".

Parti 30e, on aurait pu douter de sa parole, mais au Texas la course a démarré au chaud le jour et s'est terminée la nuit dans le froid. Il remporte sa huitième victoire cette saison devant Matt Kenseth et passe en tête de la "Chase" devant Jimmie Johnson. Il avait pourtant perdu la tête de la course au profit de Kenseth lors de la dernière relance en fin de course.

"Sitôt que la nuit est tombée, la voiture s'est envolée," explique Denny Hamlin, ajoutant "c'est pourquoi il ne fallait pas se fier aux qualifications. C'est incroyable d'avoir obtenu huit victoires cette saison."

Matt Kenseth, champion NASCAR 2003, a souffert et n'a toujours pas remporté la moindre victoire cette saison. Il repart cependant avec la satisfaction d'être redevenu compétitif.

Denny Hamlin explique : "Étonnamment ma voiture était assez stable et ça a duré un tour complet. Nous étions côte à côte et je voulais l'emmener vers l'extérieur, je me disais que si nous étions encore côte à côte au virage 2, alors je pourrais profiter au virage 3 de l'avoir à l'extérieur et ainsi continuer jusqu'à la ligne d'arrivée. Finalement il est passé devant, j'ai alors accéléré tôt et il a dû glisser un peu et je suis repassé devant. Lorsque Mike m'a dit que c'était bon, j'étais surpris de l'avoir distancé et j'ai continué à pousser jusqu'au drapeau".

Mark Martin termine troisième. Denny Hamlin a maintenant 33 points d'avance sur Jimmie Johnson, qui termine neuvième, et 59 points sur Kevin Harvick qui a fini sixième.

Greg Biffle a mené durant 224 tours sur les 334 que comporte la course, mais un problème de boîte de vitesses a ruiné ses chances lors de la dernière relance.

Après un mauvais arrêt aux puits qui a coûté cinq places à Jimmie Johnson, son chef d'équipe Chad Knaus était dépité.

Son équipier Jeff Gordon a lui aussi eu une journée assez bizarre, allant jusqu'à aider Johnson dans les puits qui cherche à décrocher une cinquième couronne d'affilée.

Deux des pilotes les plus respectés du plateau, Jeff Burton et Jeff Gordon, ont eu des comportements choquants.

Aux environs du 200e tour, le soleil couchant posait des problèmes de visibilité et une intervention était en place. Burton voulant signaler à Gordon le jaune s'est tassé contre lui mais a finalement envoyé la voiture de Gordon dans le mur.

Jeff Gordon est alors sorti de sa voiture détruite pour marcher calmement vers Burton et lui sauter dessus. Les officiels ont dû séparer les deux pilotes. Ironiquement, ils étaient placés dans la même ambulance pour être emmenés au service de soins, suite à l'accident. Aucun d'eux n'était blessé.

Bagarre entre Jeff Burton et Jeff Gordon - Image nascar.com


Jeff Burton s'est excusé et a expliqué qu'il n'avait jamais eu l'intention de sortir Gordon. Jeff Gordon a accepté les excuses de Burton.

Chad Knaus a ensuite demandé à Jeff Gordon de rejoindre l'équipe des puits pour assister l'équipe pour le dernier ravitaillement de Jimmie Johnson.

Patrick Carpentier termine 31e. Il a longtemps roulé à la 22e place mais est sorti en fin de course suite à une crevaison.