Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Denny Hamlin gagne à Martinsville et réduit l'écart avec Jimmie Johnson

NASCAR: Denny Hamlin gagne à Martinsville et réduit l'écart avec Jimmie Johnson

Par ,

Avec une victoire à Martinsville, Denny Hamlin n'a plus que six points de retard sur Jimmie Johnson dans la "Chase" de la Coupe Sprint NASCAR.

Parti en pôle position, Denny Hamlin s'est rapidement retrouvé en 15e place, mais n'a jamais baissé les bras.

Il reconnaît cependant qu'à ce moment, il comptait les points qu'il avait perdus.

Denny Hamlin (FedEx) en bataille avec Kevin Harvick et Greg Biffle. (Photo: John Harrelson/Getty Images)

"Après les premiers tours, lorsque je roulais profondément dans le peloton, j'ai vraiment transpiré. Nous avons continué de nous battre et persévérer pour revenir à l'avant," de dire Hamlin.

Pour remporter sa troisième victoire d'affilée sur cette petite piste en forme de trombone à papier, la patience a payé plutôt que la domination. "C'est une de mes victoires les plus gratifiantes," ajoutait Denny Hamlin.

Mark Martin termine deuxième, après s'être retrouvé loin dans le peloton suite à un contact avec AJ Allmendinger au 225e tour. Il a aussi apprécié ce long moment sans neutralisation.

Le pilote de 51 ans ronchonnait comme un adolescent après la course, "c'était tellement amusant, et à la fois, c'était une terrible journée". Mark Martin a perdu ses freins autour du 30e tour et explique : "J'ai senti que ça allait être le jour le plus long de ma vie."

Mark Martin ajoute qu'il aurait pu aller chercher la victoire à Denny Hamlin : "Encore une vingtaine de tours et j'aurais pu le rattraper."

Jimmie Johnson termine cinquième derrière Kevin Harvick et Kyle Busch.

Victoire de Denny Hamlin. (Photo: Jared C. Tilton/Getty Images)

Les longs relais, qui ont aidé les deux premiers, n'ont pas permis à Jimmie Johnson d'augmenter son avance au championnat. Il explique "nous avons fait de notre mieux car nous n'avions pas la voiture pour effectuer de longs relais".

Toujours meneur au classement, il ajoute : "C'était une bonne journée. Nous étions meilleurs pour des relais courts. Dommage que nous n'étions pas un peu mieux".

Ironiquement, il y a eu plusieurs jaunes en début de course mais pas quand le quadruple champion en titre en aurait eu besoin; "Je ne comptais pas sur les interventions non plus. Je ne me plains pas, c'est ainsi quelquefois".

En terminant devant Johnson, Kevin Harvick conserve ses chances pour le titre avec 62 points de retard.

Kevin Harvick déclare "c'était une course importante et nous avons un bon résultat. C'était amusant. Il nous reste quatre semaines maintenant. J'ai hâte d'être à Talladega et d'y faire une belle course".

La bataille finale de Jeff Burton est la clé de la victoire d'Hamlin car les deux pilotes Richard Childress Racing ont fait l'essentiel durant 92 tours, Hamlin bénéficiant de l'incident en prenant la deuxième place à 47 tours de la fin, pour mener finalement les 30 derniers tours.

Denny Hamlin dit: "Jusqu'à la toute fin, nous n'avons pas une voiture pour gagner," et laisse entendre qu'il est heureux. "C'est tout simplement le meilleur scénario possible. J'aime être derrière comme un chasseur. Je n'aime pas être sur la défensive du tout".