Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Escarmouche entre Greg Biffle et Boris Said

NASCAR: Escarmouche entre Greg Biffle et Boris Said

Par ,

Tandis que Marcos Ambrose célébrait sa première victoire en Coupe Sprint NASCAR à Watkins Glen, Greg Biffle et Boris Said avaient une belle altercation dans le paddock...

Said a été l'instigateur d'un terrible carambolage lors du dernier tour de la course quand il a poussé David Ragan dans le mur de béton et David Reutimann dans les airs. Les deux pilotes n'ont heureusement pas été blessés.

La politique de NASCAR de laisser les pilotes s'expliquer en piste a atteint des nouveaux sommets aujourd'hui avec cette fin de course terrifiante.

La voiture de David Reutimann dans les airs. (Photo: nascar)

« Il (Ragan) me donnait de coups de roue. Je n'ai pas voulu le sortir de piste. Je voulais rester sur l'asphalte, mais il ne m'a pas laissé assez de place, » a déclaré Said.

« J'avais pas mal de vitesse. Je pensais bien être devant Boris, mais je crois qu'il est mieux sorti du virage et il m'a poussé. Il aurait pu me donner un peu plus de place et il n'y aurait pas eu ce carambolage. Mais il était agressif, et nous étions tous agressifs. Il m'a poussé et j'ai tapé durement le mur, » de dire Ragan.

Plus tard, Ragan a envoyé ce message sur Twitter : « Gros impact aujourd'hui. Je vais le ressentir demain. Le problème est que Boris ne respecte personne... »

Un autre pilote, Regan Smith, a écrit sur Twitter : « D'après ce que j'ai vu, David Ragan ne doit pas être content de la manœuvre de Boris. C'était un coup salaud à un endroit dangereux du circuit ».

Said en avait surtout contre Biffle avec qui il a eu plusieurs altercations en piste depuis les derniers mois. « Je suis surtout en furie contre Greg Biffle, » a déclaré Said à la télévision.

« C'est le peureux le moins professionnel que j'ai vu durant ma carrière. Il ne veut même pas se battre comme un homme. Si quelqu'un veut bien m'envoyer son adresse, j'irai le voir mercredi chez lui et lui donner ce qu'il mérite. Il a besoin d'une bonne correction. Il avait deux tours de retard sur moi et il a tout fait pour me sortir de piste et m'a fait des doigts d'honneur. C'est un pauvre type, » de dire Said.