Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Grosse erreur de Marcus Ambrose et Jimmie Johnson remporte la première course sur route

NASCAR: Grosse erreur de Marcus Ambrose et Jimmie Johnson remporte la première course sur route

Par ,

C'est fait pour Jimmie Johnson, sa 51e victoire est la première sur route pour le quadruple champion de la Coupe Sprint.

Jimmie Johnson a mené durant 55 tours. Alors qu'il était deuxième, à six tours de la fin, il n'en croyait pas ses yeux lorsqu'il a vu Marcus Ambrose s'arrêter sur la piste durant un drapeau jaune. "J'ai pensé qu'il avait cassé quelque chose. Je ne savais pas ce qui se passait. C'est malheureux pour lui, il avait la voiture la plus rapide sur la fin et je sais qu'il s'en veut pour ce qui s'est produit."

Le pilote australien Marcus Ambrose a mené deux fois 35 tours et s'envolait vers la victoire lorsque Brad Keselowski est sorti dans le virage 7, provoquant une septième intervention à six tours de la fin. Marcus Ambrose termine finalement sixième. Robby Gordon est deuxième et devient le nouveau meneur au classement. Kevin Harvick est troisième.

Marcus Ambrose essayait d'économiser de l'essence et a coupé son moteur pour conserver du carburant. Sa Toyota a calé puis s'est arrêtée. Il était pointé septième au moment de la relance. Marcus Ambrose explique : "J'ai coupé le moteur pour sauver un peu d'essence mais j'ai eu du mal à le redémarrer. C'est tout."

Le règlement NASCAR indique dans la Section 10-4 "les voitures doivent réduire leurs vitesses sous drapeau jaune et maintenir leurs positions respectives."

Jimmie Johnson remporte sa première course sur route - photo nascar.com

Le chef d'équipe de Jimmie Johnson, Chad Knaus, déclare : "C'est terrible pour ces gars. Ils avaient clairement la meilleure voiture pour terminer."

Jimmie Johnson explique ce qu'il a vu "Nous étions côte à côté avec Marcus. Normalement on coupe le moteur pour sauver de l'essence lorsque la voiture descend la côte. Je ne pensais pas qu'il aurait pu couper le moteur en montant la côte. C'est le dernier endroit où il faut le faire. J'ai donc pensé qu'il n'avait plus d'essence ou qu'il avait un problème électrique, enfin quelque chose de grave, car la voiture s'est vraiment arrêtée. Je me disais, waow."

Plusieurs jaunes arrivaient rapidement après les relances. Un en particulier provoqué par Jeff Gordon, qui termine cinquième, lorsqu'il s'est appuyé sur Martin Truex Jr. Jeff Gordon s'est excusé après la course et reconnaissait sa faute : "Je me sens mal avec ça et je vais tout faire pour me rattraper." Martin Truex Jr. explique qu'il est "victime des circonstances. Je pense que Jeff savait qu'il ne pourrait pas nous passer en course il a voulu forcer au moment de la relance."

Le pilote danois Jan Magnussen termine 12e après être parti de la 32e position avec sa Chevrolet.

Le pilote DTM, Mattias Ekstrom, termine 21e après s'être qualifié en 38e place, le Suédois ayant même mené la course durant sept tours profitant d'une séquence d'arrêts aux puits.

Robby Gordon et sa petite équipe avaient besoin d'un bon résultat. "Mon équipe a besoin de petits succès ici ou là. Cela va doper le moral de l'équipe à l'usine. Je dirais que l'on va arriver à Watkins Glen regonflés. Cela va donner confiance pour Glen et on va passer plus de temps à retrouver de l'adhérence. En fin de journée, c'est ce qui nous a manqué par rapport à Jimmie," explique Robby Gordon.

Kevin Harvick indique : "C'était une bonne journée pour nous. J'ai senti que la voiture était vraiment bonne du point de vue de la vitesse vers la fin. Il manque toujours un petit quelque chose."