Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Jacques Villeneuve a hâte à la course de Nationwide à Montréal

NASCAR: Jacques Villeneuve a hâte à la course de Nationwide à Montréal

Par ,

Dave Rodman, correspondant du site officiel NASCAR.com, a eu une conversation intéressante avec le pilote québécois Jacques Villeneuve et le chef d’équipe de la série Nationwide de l’écurie Penske, Todd Gordon, lors de la course tenue au New Hampshire.

Même si la prochaine course de Villeneuve au volant de la Dodge No. 22 ne sera tenue à Montréal qu’en août prochain, le Québécois a pris sa voiture et s’est rendu à l’ovale du New Hampshire Motor Speedway pour effectuer une visite surprise à l’écurie Penske.

« C’est bien de revoir les gars, une première fois depuis Elkhart Lake, et de discuter un peu et de voir ce qu’on peut faire différemment pour Montréal. Nous avons eu une bonne course à Elkhart et nous voulons faire encore mieux à Montréal, » a déclaré Villeneuve à Rodman.

Jacques Villeneuve, Dodge Penske (Photo: Getty Images pour NASCAR)

« À Elkhart, nous avions la meilleure voiture au freinage et les freins ont tenu toute la course. Ça, c’est excellent. Nous étions bien dans les virages lents, et c’est dans ces sections que nous gagnions le plus de temps. Je crois donc que nous avons un bon set-up pour Montréal, » d’ajouter Villeneuve.

Face à la possibilité de courir plus souvent en stock-car dans le futur, Villeneuve a serré beaucoup de mains et a effectué des relations publiques. Il ne conduira pas à Watkins Glen quand la Coupe Sprint de NASCAR fera sa première sortie de circuit routier. Et il ne sait pas encore de quoi 2012 sera fait…

« Rien n’est réglé. C’est dommage. Je fais de mon mieux et tout ce que je peux espérer est que les courses excitantes tenues en circuits routiers généreront de bonnes cotes d’écoute à la télé et que les commanditaires seront heureux au point de me soutenir pour une saison complète, » de préciser Villeneuve.

« Les pilotes de la Coupe sont à Watkins Glen, alors il n’y aura pas de volant disponible en Nationwide. Ça prend de l’argent pour faire rouler une seconde voiture, et il faut courir tous les week-ends. Construire une seconde voiture - car je ne roulais pas dans une mauvaise voiture - qui est aussi bonne que la première nécessite beaucoup de travail. Une équipe qui désire faire rouler deux excellentes voitures doit bien y réfléchir. C’est énormément de travail, et cela exige aussi pas mal d’argent, » de conclure Villeneuve.