Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Jamie McMurray offre à Ganassi Daytona 500 et Brickyard 400

NASCAR: Jamie McMurray offre à Ganassi Daytona 500 et Brickyard 400

Par ,

Jamie McMurray devient le troisième pilote dans l'histoire du NASCAR à remporter les deux courses les plus prestigieuses dans la même année, rejoignant Kevin Harvick et Gregg Biffle.

Jamie McMurray a pris le commandement sur Kevin Harvick après la relance du 150e tour, pour filer vers la victoire du Brickyard 400 après le Daytona 500 cet hiver.

Avant le dernier départ, le vainqueur avait quelques doutes : "Lorsque Kevin était derrière moi à quelques tours de la fin, je pensais que c'était fini. Notre voiture était juste. Et puis à dix tours, j'ai juste fait ce que je devais faire," explique McMurray.

En parlant de cette relance, Kevin Harvick dit : "J'étais proche de le passer dans le virage numéro 1. J'ai dû attendre et Jamie a pu se lancer sur l'extérieur..."

Winner Jamie McMurray - image nascar.com

Et pour la deuxième année consécutive, Juan Pablo Montoya a dominé la course durant 86 tours avant que le tour 146.

Juan Pablo Montoya s'envolait vers une victoire facile avant l'intervention au tour 118 pour cause de débris. McMurray et d'autres ont alors changé deux pneus, tandis que Montoya changeait les quatre et revenait en piste à la septième place.

Pris dans le trafic, le Colombien voulait revenir, il a forcé et a perdu le contrôle de sa Chevrolet dans le virage 4 et heurté le mur. Plus tard il se plaignait dans sa radio que sa voiture ne se comportait pas bien. C'est la deuxième fois de suite que Juan Pablo Montoya domine mais ne remporte pas la course.

Montoya ne voulait pas parler aux journalistes après la course, son chef d'équipe, Brian Pattie, a pris la responsabilité de l'incident : "Mauvais appel. Une erreur de chef d'équipe. Nous aurions dû mettre deux pneus."

Greg Biffle emmène sa Ford à la troisième place et est le premier des pilotes ayant choisi de changer les quatre pneus durant le dernier arrêt, expliquant son mauvais choix (tout comme Montoya) car il est difficile de dépasser à Indianapolis après une dernière relance.

"Je ne sais pas car Jamie était aussi rapide que Kevin. J'aurais eu le même problème avec Jamie que je l'ai eu avec Kevin. Les quatre pneus sont meilleurs sur environ cinq tours, ensuite ils perdent leurs avantages et égalent les voitures avec deux pneus neufs," explique Greg Biffle.

Lors de la relance Kevin Harvick menait, mais Jamie McMurray l'a passé et s'est envolé vers sa cinquième victoire. Il rejoint Dale Jarrett (1996) et Keving Harvick (2006) comme les seuls vainqueurs des meilleures courses NASCAR.

Jimmie Johnson a eu beaucoup de problèmes de tenue de route et termine 22e, Jeff Gordon termine derrière son équipier.

Cette victoire a quelque chose de particulier pour Chip Ganassi, il devient le premier propriétaire à remporter les courses les plus prestigieuses aux États-Unis durant la même année, Daytona 500, Brickyard 400 et Indy 500 avec Dario Franchitti.

"C'est très spécial," déclare Chip Ganassi. "Mon coeur va pour Juan, il a eu une belle journée aussi."