Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Joey Logano en pôle à Pocono

NASCAR: Joey Logano en pôle à Pocono

Par ,

Joey Logano est le premier de 35 pilotes à avoir surpassé le record du tour au Pocono Raceaway réasphalté.

Malgré l’adhérence supplémentaire de l'asphalte frais, les pilotes ont tout de même trouvé moyen de se plaindre d’une surface glissante.

« La piste était très sale; on a vu les quelques premières voitures sortir dès le premier virage. Une voiture en série ARCA a dû répandre de l’huile pendant les essais », explique Logano.

« Ils n’ont simplement pas pu nettoyer complètement la piste. Quand je suis rentré dans le premier virage, je me suis bien rendu compte que j’allais beaucoup trop vite – j’y ai sûrement laissé quelques dixièmes. »

Carl Edwards, deuxième à bord d’une Ford grâce à un tour à 178,866 m/h de moyenne, tenait des propos similaires : « Je suis rentré dans le virage et c’était plus glissant que ce à quoi je m’attendais. Je n’ai pas pu suivre la trajectoire idéale.

« J’ai manqué de courage pour garder mon pied au plancher, et après j’ai complètement raté le virage du tunnel, mais la voiture est excellente. Les gars ont fait du bon boulot. Il faut admettre que c’est une chose de tourner le tour parfait en essais; c’en est une autre de le refaire 24 heures plus tard en qualif.

« Je crois que quelques gars vont encore gagner en vitesse si les conditions de piste s’améliorent – en attendant, c’est très glissant. Il faut donner le crédit à Joey, qui a tiré son épingle du jeu. »

Paul Menard, vainqueur l’an passé du Brickyard 400, s’élancera de la troisième position à bord de sa Chevrolet, grâce à un tour à 178,582 m/h de moyenne. Il figure sur la liste des favoris, étant donné que l’ovale d’Indianapolis et celui de Pocono – surnommé Tricky Triangle –, bien qu’il n’ait que trois virages, sont considérés similaires.

« Ils se ressemblent plus maintenant; les niveaux d’adhérence sont similaires, analyse Menard. Indy est probablement la piste que nous visitons qui soit la plus adhérente. Ils font vraiment bien la surface.

« Et bien sûr, cette piste-ci a beaucoup plus de grip depuis qu’ils ont refait la surface. En termes de voitures et de mise au point, ce n’est pas encore tout à fait la même chose, mais ça se compare.

« Je n’ai pas essayé de calquer la même approche que nous avions pour Indy, à part ce qui coule de source : sortir proprement des virages et garder le plus de momentum possible pour les longues lignes droites. Voilà ce sur quoi j’ai travaillé jusqu’à présent. »

Kyle Busch, le coéquipier de Logano s’élancera de la quatrième place; Denny Hamlin, un autre coéquipier, de la cinquième. En sixième place, on retrouve la Toyota de Mark Martin.

Par ailleurs, c’est David Reutimann qui pilote la voiture de Phoenix Racing, Kurt Busch étant tenu à l’écart par une suspension d’une course.

David Stremme n’a pas réussi à se qualifier pour l’épreuve réduite de 500 à 400 miles.