Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Kimi Räikkönen monte en série Nationwide

NASCAR: Kimi Räikkönen monte en série Nationwide

Par ,

L’ancien champion du monde de Formule 1, Kimi Räikkönen, a eu tellement de plaisir à ses débuts en NASCAR le week-end dernier qu’il a décidé de monter en série Nationwide et disputera la course tenue à Charlotte ce samedi.

La nouvelle est parue sur plusieurs sites web, mais est-elle confirmée ?

La semaine passée, Auto123.com écrivait qu’il y avait dans les ateliers de Kyle Busch Motorsport, une Toyota Camry alors que cette écurie n’est pas impliquée en série Nationwide.

Kyle Busch, qui a gagné la course de la série Camping World Truck à Charlotte, a confirmé la présence de la voiture, tout en précisant qu’elle n’appartenait pas à KBM.

À savoir si cette voiture était destinée à Räikkönen, Busch a simplement souri et répondu « peut-être ».

Kimi Raikkonen à ses débuts en NASCAR. (Photo; nascar.com)

Plusieurs sites web ont ajouté que cette mystérieuse voiture appartenait à l’écurie Nemco Racing de Joe Nemechek.

Un communiqué de presse publié par le service des relations publiques du Charlotte Motor Speedway titre : « Räikkönen fera ses débuts en série Nationwide… »

Le texte indique que « Räikkönen sera au volant de la voiture No. 87 inscrite par Nemco Motorsports, propriété de Joe Nemechek ». Le communiqué ajoute que Nemco travaillera en partenariat avec KBM lors de cette épreuve.

Voici où le mot « officiel » n’est pas mentionné. L’auteur de cet article n’a pas encore lu de commentaires officiels à ce sujet de la part de Kyle Busch Motorsport.

C’est le genre de chose qui est survenu plus tôt dans la saison. Le pilote Kasey Kahne avait mentionné sur Twitter ou ailleurs qu’il allait être opéré une seconde fois au genou, mais l’écurie Red Bull n’en a jamais fait mention.

Il faut donc faire attention avec cette nouvelle qui n’a pas encore été confirmée par les parties intéressées.

En NASCAR, la procédure normale d’annoncer la participation de nouveaux pilotes est de laisser les équipes concernées de le faire, et non pas le service de relations publiques d’une piste.