Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Le processus d'adoption de l'injection électronique en Coupe Sprint

NASCAR: Le processus d'adoption de l'injection électronique en Coupe Sprint

Par ,

Au cours de la dernière année, un des sujets de conversation en Coupe Sprint de NASCAR a été la possible, sinon la probable, adoption de l’injection électronique d’essence dans la catégorie reine du stock-car américain.

Au milieu des rumeurs, Auto123.com en a discuté avec Steve Hallam, vice-président de la compétition chez Michael Waltrip Racing et ancien ingénieur sénior chez McLaren en Formule 1.

« Nous, les équipes, devons observer la façon avec laquelle NASCAR désire adopter les nouvelles technologies. Inévitablement, nous devrons respecter leur décision. Nous utiliserons les pièces approuvées que NASCAR nous obligera à employer, » a déclaré Hallam.

« Personnellement, j’aimerais bien nous voir passer à l’injection électronique, car c’est un domaine que je connais mieux que les carburateurs, et je crois que cela nous aiderait à nous démarquer en démontrant que nous avons une attitude responsable en ce qui a trait aux énergies non renouvelables. Nous devons consommer moins et faire mieux en réalisant des voitures de course plus efficaces ».

Puisqu’on parle de l’injection depuis longtemps, certaines personnes croient que NASCAR se traîne les pieds en hésitant à prendre une décision. Steve Hallam affirme que ce n’est pas du tout le cas.

« L’approche prudente qu’adopte NASCAR à propos de ce sujet démontre que les dirigeants réfléchissent suffisamment avant de prendre une décision. Nous n’avons pas d’échéancier et nous n’en aurons pas avant que NASCAR prenne sa décision, » Hallam a expliqué à Auto123.com.

« Je préférerais que nous utilisions une injection électronique d’essence commune, monotype au début. NASCAR observe tous les scénarios  "catastrophe" du type "qu'est-ce qui arrive si quelqu’un décide de… ?" Ils analysent tout ce qui peut survenir, » Hallam déclare.

NASCAR désire à tout prix éviter d’autoriser l’injection, pour se rendre compte par la suite qu’il s’agissait d’une erreur.

« Il existe plusieurs cas dans l’histoire du sport automobile où une nouvelle technologie a été autorisée sans un encadrement correct. Cela a mené à des exagérations et a obligé l’organisme sportif à reculer et à changer les règlements. NASCAR désire éviter à tout prix d’avoir à faire une chose semblable. Afin de continuer à présenter un excellent spectacle en piste, NASCAR fait la bonne chose en prenant tout son temps. »