Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Un AJ Allmendinger surpris partira de la pôle au Kansas

NASCAR: Un AJ Allmendinger surpris partira de la pôle au Kansas

Par ,

AJ Allmendinger était lui-même surpris d'apprendre qu'il avait réalisé la pôle du STP 400, disputé au Kansas Speedway.

Il savait quand même que son tour était « excellent ».

« Je n’avais pas idée à quel point il était excellent », a ajouté l’ancien pilote de monoplace peu de temps après avoir décroché sa première pôle de série Sprint en carrière.

« Quand Todd Gordon [son chef mécanicien] m’a annoncé à la radio le temps que j’avais enregistré, je n’en revenais pas. Donc on va partir devant, mieux placé que je ne l’ai jamais été. Je ne me fais pas d’illusions cependant : je sais que je devrai être à la hauteur. »

Pour une rare fois, les qualifications ont été disputées le matin. En raison de quoi, les conditions en piste se sont dégradées à mesure que le temps passait – l’air frais du matin étant plus propice aux bonnes performances.

La pôle d’Allmendinger, au volant d’une Dodge, est donc d’autant plus étonnante, étant donné qu’il a bouclé son tour à la toute fin des qualifications.

« Nous savions qu’il aurait été préférable de passer dans les premiers, c’est pourquoi nous étions sous le choc en constatant les résultats. Tout ça pour dire que la voiture est bonne », expliquait le principal intéressé.

C’est plutôt Joey Logano qui a eu le privilège de boucler son tour de qualification le premier. Il a enregistré une moyenne de 175,724 m/h, en-deçà des marques d’Allmendinger (175,993) et de Kevin Harvick (175,747) – lui aussi parmi les derniers à prendre la piste.

L’ordre de départ sera donc le suivant : Allmendinger, Harvick puis Logano.

Le meneur du championnat et vainqueur de la course de la semaine passée, Greg Biffle n’a pu faire mieux que le 17e rang – il est tout de même le meilleur pilote Ford.

À noter également qu’Allmendinger, admis chez Penske Racing il n’y a pas si longtemps, aura la pression sur ses épaules pour impressionner ses patrons. Son meilleur résultat en date demeure une deuxième place.

« Plus que n’importe qui, je suis celui qui me met le plus de pression, avoue Allmendinger. Les gars de Penske sont habitués de rouler devant, même si c’est nouveau pour moi. Je veux continuer à bien faire pour eux. »

Par ailleurs, Tim Andrews, Jeff Green et Tony Raines ont écopé – ils ne se sont pas qualifiés pour l’épreuve de dimanche.