Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une navette à conduite autonome roulera à Candiac dès septembre

Dès le mois de septembre, une navette capable de se déplacer sans l’usage d’un conducteur fera ses débuts à Candiac, sur la Rive-Sud de Montréal. Le projet pilote (!) vise à démontrer la viabilité du véhicule autonome dont la capacité est de 15 passagers. Le bus en question va réaliser des boucles de deux kilomètres à l’intérieur de la municipalité.

Ses départs s’effectueront du terminal d’autobus et les arrêts se feront à l’hôtel de ville, ainsi qu’en certains lieux où on retrouve des entreprises et des commerces. La vitesse maximale à laquelle il circulera sera de 25 km/h. En tout temps, un opérateur sera présent à bord pour intervenir en cas de besoin, mais aussi pour répondre aux questions qu’auront certainement à lui poser de nombreux usagers.

Lorsque la neige commencera à recouvrir le sol, le véhicule sera toujours en fonction, mais sera vide ; c’est à ce moment que s’amorceront les tests hivernaux.

« Nous pensons que la technologie est à point et qu’il est sécuritaire de la mettre à l’essai sur les routes publiques. C’est un projet qui est sécuritaire pour les usagers, les piétons, les cyclistes et toute personne qui pourrait interagir avec la navette. »

- André Fortin, ministre des Transports du Québec

Le bus qui roulera dans les rues de Candiac a été construit en partenariat par le groupe NAVYA et l’entreprise Keolis au coût de 400 000 $. Le Gouvernement du Québec contribue quant à lui à la hauteur de 350 000 $.

Les usagers, pour leur part, n’auront pas à payer pour le privilège d’utiliser la navette.

Voici une vidéo qui explique plus en détail le fonctionnement de la navette.