Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

New York 2013 : annonce majeure de Volvo

New York 2013 : annonce majeure de Volvo

Par ,

Malgré tout le respect que j'ai envers Volvo, j'ai cru pendant un certain temps que la marque allait mourir.

Depuis son abandon par Ford et son rachat par le groupe chinois Zhejiang Geely Holding, les temps ont été très difficiles. En effet, au cours des 40 derniers mois, Volvo n'a à peu près pas fait parler d'elle. Bien sûr, ses XC60 et S60 ont connu du succès (selon les standards de la compagnie), mais côté marketing et publicité, c'était le calme plat ou presque.

Nouveautés et améliorations
La situation s'est vite améliorée. Dynamisée par ses nouveaux propriétaires, Volvo est aujourd'hui en voie de revenir dans le feu de l'action. Prochaine étape : moderniser la quasi totalité de sa gamme afin de présenter des salles d'exposition fraîches et attrayantes pour 2014.

Les changements, bien que mineurs, ne passeront pas inaperçus, du moins aux yeux des consommateurs qui s'intéressent aux produits de Volvo. En général, on note une calandre plus éclatante et des phares légèrement agrandis. À l'arrière, les sorties d'échappement sont maintenant mieux intégrées au parechoc. Dans l'habitacle, de nouveaux cadrans numériques adaptatifs seront disponibles dans la S60 et le XC60; pour le conducteur, l'effet sera très rafraîchissant.

D'autre part, Volvo corrige une de ses lacunes au plan mécanique. Moi qui ai possédé une Volvo XC70 2004, je vous assure que la consommation d'essence laissait à désirer. Tout ça deviendra chose du passé d'ici quelques années grâce à plusieurs moteurs améliorés ou entièrement nouveaux, principalement des quatre-cylindres et même un système hybride.

LA grande nouveauté
Au Salon de l'auto de New York, Volvo a confirmé la venue de la familiale sport V60 pour l'année-modèle 2015. Je vous en dirai plus à son sujet dans un prochain article, mais je me dois absolument d'insister sur l'impact d'un tel ajout à la gamme de Volvo.

Marc Engelen, président et chef de la direction des automobiles Volvo du Canada depuis le 1er juillet 2012, a déjà travaillé 18 ans pour le constructeur suédois. Au cours des neuf derniers mois, il a grandement contribué à revitaliser la marque non seulement chez nous, mais aussi dans le continent au grand complet.

Sa détermination et son expérience ont permis d'annoncer l'arrivée future de la V60 au Canada, un marché que Volvo juge solide, stable et bourré de potentiel. Comme vous le savez, tout passe par de bons produits; un modèle qui reflète parfaitement les valeurs et l'image de Volvo, tel que la V60, ne peut que faire du bien.

Volvo V60
Photo: Matthieu St-Pierre

Avenir prometteur
Ce n'est pas tout : Engelen promet des voitures et des multisegments inédits ou complètement repensés – une belle façon de créer un buzz et de faire renaître l'optimisme chez les détaillants.

Premier sur la liste : le XC90. Pratiquement invisible depuis quelques années (absent à Genève et à New York), il réapparaîtra sous une toute nouvelle forme vers la fin de 2014. Toutefois, ne vous attendez pas à un moteur à six cylindres, même en option. Un peu plus tard, la grande berline S80 profitera d'un nouveau souffle et redeviendra la véritable voiture porte-étendard de la marque.

Bref, la balle s'apprête à tomber dans le camp des acheteurs, c'est-à-dire vous et moi. Marc Engelen et Volvo Canada nous donnent enfin quelque chose de concret et d'excitant à nous mettre sous la dent. J'espère que, tout comme moi, vous souhaitez que Volvo réussisse, car elle le mérite. Après un creux d'environ 5 500 unités vendues en 2012, le futur ne peut qu'être plus rose.