Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

374 000 Nissan Altima 2013 font l’objet d’une enquête en raison d’un problème de suspension

La NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) américaine, l’équivalent de Transports Canada, vient de lancer une enquête à propos du modèle Nissan Altima de l’année 2013. Quantité de plaintes affirment qu’une partie de la suspension arrière peut se détacher en raison d’un problème de corrosion.

En tout, l’agence aurait reçu quatre plaintes formelles et détaillées à propos d’un bras de suspension arrière qui se sépare du châssis, tout simplement. Un des propriétaires, un résident de Seneca Falls dans l’état de New York, mentionne que lorsque la pièce s’est brisée, il a perdu le contrôle de sa voiture et a eu un accident. Les trois autres doléances ont un élément en commun ; l’événement s’est produit alors que le véhicule était en mouvement.

Le bras de suspension concerné a pour rôle de permettre le débattement nord-sud du pneu sur les imperfections de la route.

Les plaintes sont venues d’endroits où du sel est utilisé sur les routes l’hiver.

Pour l’instant, aucune campagne n’a été initiée par Nissan pour rappeler le véhicule. Le problème est examiné et les résultats dicteront si oui ou non, on doit procéder avec un bulletin de service.

Si vous êtes propriétaires d’une édition 2013 de la Nissan Altima, vous pouvez être proactif en contactant votre concessionnaire ou votre garagiste afin d’y aller avec une vérification des pièces de suspension arrière.

Retour à la page d'accueil