Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan confirme un investissement de 55 millions $ pour améliorer une usine dans le but de fabriquer une sous-compacte destinée à l'Amérique du Nord

Nissan confirme un investissement de 55 millions $ pour améliorer une usine dans le but de fabriquer une sous-compacte destinée à l'Amérique du Nord

Nissan ressuscitera-t-elle le nom Micra pour sa nouvelle sous-compacte? Par ,

Nissan ressuscitera-t-elle le nom Micra pour sa nouvelle sous-compacte?

Hyundai, Kia et Toyota ont offert depuis longtemps des sous-compactes peu dispendieuses aux consommateurs canadiens, au point que les divisions Chevrolet et Pontiac de General Motors, en plus de leur affiliée, Suzuki, sont revenues sur ce marché en offrant leur modèles Aveo, Wave et Sprint+.

Parce qu'elle était amusante à conduire, solide et fiable, la version originale de la Micra, de 1982 à 1991, fut un grand succès. (Photo: Nissan Canada)
Le marché de la sous-compacte connaît une véritable renaissance, à cause principalement de son prix relativement bas et du coût de l'essence qui ne cesse d'augmenter, et ainsi, les rumeurs ont commencé à circuler, à savoir quel manufacturier allait être le prochain à y tenter sa chance. Honda a annoncé qu'elle allait entrer dans cette catégorie avec quelque chose de plus petit que la Civic dans un futur rapproché, alors que Mitsubishi désire réellement utiliser sa ravissante Colt pour augmenter ses ventes globales. Mais c'est le directeur général de Nissan, Carlos Ghosn, qui a fait taire toutes les spéculations en annonçant, en janvier dernier, que la firme allait revenir dans le segment de marché de la sous-compacte locale. Il ne fait aucun doute que le numéro deux japonais obtiendra un véritable succès avec son nouveau modèle, particulièrement si le nom Micra est ressuscité.

Nissan a fait savoir qu'autour de 2007, nous verrions apparaître ici, en Amérique du Nord, une toute nouvelle version de la sous-compacte à hayon Micra. (Photo: Nissan Canada)
Elle n'arrivera pas cette année, toutefois, ou devrais-je dire comme modèle 2006, mais Nissan a fait savoir qu'autour de 2007, nous verrions apparaître ici, en Amérique du Nord, une toute nouvelle version de la sous-compacte à hayon Micra ou March (de leur nom japonais ou européen), ou à tout le moins quelque chose de très similaire.

"Nous sommes enthousiastes devant ces nouvelles opportunités d'étendre notre présence dans le domaine des sous-compactes," commentait Brad Bradshaw, président de Nissan Canada Inc. Quand l'annonce fut faite. "Nissan Canada reconnaît l'importance de ce segment et nous avons fait évoluer la Sentra dans le but de plaire aux goûts changeants des consommateurs canadiens."

Nissan a toutefois spécifié que la nouvelle sous-compacte ne remplacerait pas la Sentra, mais agrandirait plutôt sa gamme de nouvelles voitures, dans le but de permettre aux moins fortunés d'acquérir une voiture neuve, avec tous les bénéfices qui s'y rattachent. Actuellement, les gens au budget plus serré achètent des Hyundai Accent, des Kia Rio, des Toyota Echo Hatchback, des Chevrolet Aveo, des Pontiac Wave et des Suzuki Sprint+, ce qui veut dire que Nissan passe complètement à côté du marché d'entrée de gamme.

La Nissan Sentra de nouvelle génération, qui sera assemblée à l'usine d'Aguascalientes, au Mexique, ressemblera-t-elle au fabuleux prototype Sport Concept introduit plus tôt cette année? (Photo: Nissan Canada)
Avant que la Micra - si c'est ce nom que lui donnera Nissan - se pointe, une nouvelle Sentra sera introduite. Nissan dit que sa nouvelle Sentra demeurera la principale offre du constructeur dans la catégorie des voitures compactes en Amérique du Nord, et qu'elle sera conçue dans le but de satisfaire les exigences élevées que recherchent maintenant les acheteurs de voitures compactes. Les nouvelles compactes se sont améliorées ces dernières années, tant au niveau des performances que de la qualité de l'intérieur, et le marché est présentement dominé par la Mazda3.

L'usine d'Aguascalientes, au Mexique, continuera d'assembler la Sentra, et demeurera aussi la seule usine d'assemblage de la Sentra au monde. Mais, comme l'a rapporté le Green Car Congress, un investissement de 55 millions $ est prévu pour améliorer ces installations, ce qui permettra à Nissan de produire la nouvelle sous-compacte animée par un moteur Renault de 1,5 litres aux côtés de la Sentra. L'usine mexicaine de Nissan produit présentement 300,000 voitures et 100,000 camions annuellement. Les nouvelles améliorations permettront d'ajouter 100,000 sous-compactes à cette production.