Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Pathétique ironie

Pathétique ironie

Par ,

Une pathétique ironie… ou peut-être une triste hypocrisie. Comme la majorité des hommes de mon âge, mes pectoraux commencent à s’affaisser et mes poignées d’amour deviennent inutilement imposantes… en fait, simplement inutiles.

En un effort pour garder un semblant de forme, j’ai commencé à m’entraîner. Traduction : je paie des gens pour me torturer et me punir au gym. Et la pathétique ironie ou la triste hypocrisie dans tout ça, me demandez-vous sagement?

La santé physique est un bon investissement, vous dites-vous, et vous avez raison. Mais voici la pointe d’ironie, le grain d’hypocrisie : je paie pour aller faire de l’exercice, et je paie le gaz qui m’y mène. C’est comme payer pour le privilège de respirer. Ridicule.

Pourquoi ne pas stationner ma voiture et faire de l’exercice comme dans le bon vieux temps, tout en épargnant et mon argent, et la planète? Et en parlant de pathétique ironie, que pensez-vous de ceci : débourser de l’argent pour des sacs de terre pour son jardin? Et payer pour des bouteilles d’eau quand on peut tirer l’eau la plus saine du monde du robinet gratuitement? Coupable sur les deux points, Monsieur le Juge.

Payer pour de la terre, payer pour de l’eau, payer pour de l’exercice… est-ce moi, ou avons-nous tous un peu perdu la boule? Demain matin, je prends ma voiture pour aller à mon cours de « spinning ». Je paie du gaz pour pouvoir enfourcher un vélo stationnaire qui ne me mènera nulle part. Oui, j’imagine que c’est juste moi!