Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Plus de la moitié des automobilistes américains tués en 2003 ne portaient pas la ceinture de sécurité

Plus de la moitié des automobilistes américains tués en 2003 ne portaient pas la ceinture de sécurité

Par ,

Plus de la moitié des automobilistes américains tués en 2003 ne portaient pas la ceinture de sécurité
Cinquante-cinq pour-cent des accidents en VUS impliquent un capotage

Il faut savoir en tirer leçon : bien qu'il soit souvent trop tard quand cela nous arrive ! Toujours est-il que malgré les campagnes publicitaires faites par les fabricants automobiles et par les organismes de sécurité de l'État, qui sollicitent l'importance de boucler sa ceinture de sécurité, un total de 58 pour-cent des automobilistes étasuniens tués en 2003 ne portaient pas leur ceinture. En plus, 40 pour-cent de tous les décès qui impliquent des véhicules motorisés ont un lien direct avec l'alcool.

" Nous avons besoin de la collaboration de chaque Américain et Américaine afin que tous conduisent de façon responsable, en bouclant sa ceinture et en se préoccupant de la sécurité d'autrui sur les routes, " signale Jeffrey Runge M.D., administrateur du U.S. Department of Transportation's National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA). Il ajoute : " Même si nous constatons un progrès à certains niveaux, notre pays doit prendre cette épidémie au sérieux. Les accidents de la route sont la plus grande cause de décès chez les enfants et jeunes adultes américains et tout ceci peut toutefois changer si chacun se responsabilise et que les gouvernements voient à l'application des lois et règlements. "

Le rapport NHTSA, qui ne relatait pas le nombre d'accidents mortels impliquant à la fois la consommation d'alcool et le non-usage de la ceinture, indiquait toutefois que les morts accidentelles sur les routes des États-Unis ont augmenté en 2003, passant de 42 815 à 43 220. D'un autre côté, les blessures attribuables aux accidents de véhicules motorisés ont diminué de beaucoup depuis que l'on a recueilli ces données.

Le nombre de morts en automobile a également chuté de 778 individus, tandis que les décès impliquant un utilitaire sport ont augmenté de 456. D'ailleurs, 55 pour-cent des collisions en VUS comprennent un capotage. En d'autres mots, une hausse des ventes de VUS semble être reliée à la hausse du nombre de morts accidentelles dans cette catégorie. Un autre chiffre alarmant était une hausse de 11 pour-cent de décès associés aux motocyclettes, possiblement reliées à l'augmentation des ventes de véhicules de grande dimension également.

Tous les fabricants automobiles peuvent s'attribuer un certain mérite en ce qui a trait au taux décroissant des accidents mortels et des blessures en automobile, considérant que beaucoup de choses ont été entreprises afin de rendre les nouveaux véhicules plus résistants aux impacts que les modèles précédents. Quel que soit le degré de sécurité des véhicules, toutefois, rien ne compensera la stupidité des conducteurs qui continuent d'ignorer les préoccupations de la sécurité en évitant de boucler leur ceinture de sécurité ou même pire, en transformant leur véhicule en de véritables armes de destruction massive en conduisant en état d'ébriété.