Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Plus que jamais, les jeunes acheteurs sont confrontés à des obstacles

Plus que jamais, les jeunes acheteurs sont confrontés à des obstacles

Par ,

Acheter et être propriétaire d'un véhicule peut être stressant et dispendieux, surtout pour les jeunes consommateurs

Chaque semaine, je reçois des courriels du genre: «Je suis un adolescent de 19 ans qui n'a aucune tache à son dossier. Je suis prêt à m'acheter une voiture, mais je n'arrive pas à trouver une compagnie d'assurance qui m'offre une prime inférieure à 300 $ par mois!» Si vous avez déjà reçu une contravention pour excès de vitesse, c'est presque la fin du monde; mieux vaudrait vous procurer une passe d'autobus jusqu'à ce que vous ayez 35 ans.

Rassurez-vous, chers Internautes, je suis ici pour vous aider. Moi-même, j'ai moins de 25 ans et ma prime d'assurance auto me coûte un bras... et une jambe!

C'est décourageant quand on sait que certains conducteurs paient plus d'assurance en un an que le prix du véhicule qu'ils ont acheté. Encore une fois, ça m'est déjà arrivé. Ma toute première voiture, une Isuzu I-Mark 1988, m'a coûté 1800 $ à l'achat et 2900 $ pour une année d'assurance. Et j'avais pris la couverture de base!

Les véhicules neufs sont encore plus chers à assurer. Et je ne parle pas de la location, qui exige souvent une protection complète valant quelques centaines de dollars supplémentaires.

Y a-t-il vraiment aucun espoir si l'on a moins de 25 ans et qu'on aimerait avoir sa propre voiture? La réponse est non. Il y a de l'espoir, mais il faut faire un sacrifice. Impossible d'avoir le meilleur des deux mondes.

Âgé de 18 ans, Jordan Martin vient de finir l'école secondaire. Il conduit présentement une vieille Honda Civic et voudrait acheter un modèle plus récent pour l'été. Il m'a expliqué quelques-unes des préoccupations qu'ont les adolescents par rapport à l'achat d'une voiture, à commencer par le choix du modèle en soi: «En général, on souhaite avoir quelque chose d'agréable à conduire, d'économique et de fiable -- peut-être une petite sportive avec un bon système de son. Mais on veut aussi qu'elle ne nous coûte pas trop cher.»

Jordan Martin

Dans son cas, je lui recommande une voiture comme la Ford Focus SE 2007. C'est justement le modèle que j'essayais en préparant cet article. J'ai donc prêté les clés à Jordan pour qu'il me donne ses impressions. Cette Focus, avec ses 136 chevaux, ses sièges et miroirs chauffants, son climatiseur, ses roues en alliage, son aileron et son changeur de 6 CD, demeure toujours en deçà de la barre des 20 000 $. «Elle se conduit bien, m'a-t-il dit. Je pense aussi qu'elle a fière allure avec ses jupes latérales. C'est une bonne voiture.»

Il en achètera peut-être une, mais avant, il doit penser aux assurances, ce qui est un peu problématique. «Pour un étudiant, la prime d'assurance est ce qui fait le plus mal au portefeuille, avoue Jordan. Certains paient plus cher par mois pour leur assurance auto que pour leur voiture en tant que tel. Il faut réfléchir longtemps sur la quantité d'argent qu'on désire vraiment investir dans une nouvelle voiture.»