Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Production de la Taycan : un défi colossal attend Porsche

Il y a une dizaine de jours, on vous rapportait que l’intérêt des consommateurs envers la Taycan de Porsche, la première voiture tout électrique que proposera le groupe, dépassait les attentes de la compagnie. Hier le manufacturier a présenté plus de détails concernant le modèle et ses performances. La Taycan aura à son disposition plus de 600 chevaux et une autonomie d’environ 500 km. Les deux moteurs électriques seront alimentés par des batteries lithium-ion à forte tension.

Le projet représente tout de même un beau casse-tête en ce qui a trait à sa production.

Porsche a déjà annoncé que cette dernière était pour se dérouler au complexe de Zuffenhausen, un endroit qui compte plusieurs édifices, notamment pour la fabrication des bolides 911, Boxster et Cayman, mais aussi le musée de la firme et des bureaux administratifs.

Or, puisque Porsche souhaite avancer 20 000 unités annuellement, une question de logistique doit être réglée. L’assemblage d’un nouveau véhicule doté d’une motorisation totalement différente exige des changements aux installations. Le hic, c’est que le rythme de fabrication des modèles ci-haut mentionnés doit être conservé. Porsche doit donc trouver une solution.

Le responsable de la production, Albrecht Reimold, a déclaré que « trouver le bon endroit est une décision difficile. Transformer une usine qui existe déjà coûterait très cher, tout comme déplacer la production ailleurs. Et transformer une usine qui roule déjà à fond sans ralentir le rythme n’est pas une mince tâche. »

Le responsable du projet, David Thor Trygvason, ajoute que « l’endroit où on compte produire la Taycan devra être démoli et reconstruit dans un court laps de temps, mais du même coup, la production des autres modèles ne doit pas ralentir. Ça rend la tâche difficile en fait de coûts et de temps, mais aussi de logistique et de mobilité. »

Du côté des employés, l’engagement envers le projet et le souhait de voir cette voiture être commercialisée rapidement est sérieux. Ces derniers ont même accepté de voir leurs salaires être gelés jusqu’en 2026 pour financer le projet.

On voit rarement ça.

Ça démontre à quel point ceux-ci croient au projet et à l’entreprise qui les embauche. Porsche promet qu’ils en tireront les bénéfices au-delà de l’année 2026.

La Taycan, qu’on a connue sous le nom de Mission E alors qu’elle était un prototype, doit faire ses débuts l’an prochain pour ensuite passer au stade de la production.

Le bolide va proposer une autonomie de quelque 500 kilomètres, un temps de 3,5 secondes au 0-100 km/h et une vitesse maximale de 250 km/h. Avec une capacité de charge de 800 Volts, 80 % de la recharge pourra être exécutée en 15 minutes.