Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Quand les ados prennent le volant

Quand les ados prennent le volant

Par ,

Vous souvenez-vous du jour euphorique où vous avez enfin obtenu votre permis de conduire? De ces sentiments d’accomplissement et de liberté? C’est un tournant dans notre vie qui ouvre la porte du monde adulte. Mais quand on pense à nos ados qui conduiront bientôt, nos émotions tournent plutôt vers l’angoisse et l’appréhension.

Deux sentiments tout à fait justifiés. Selon la Traffic Injury Research Foundation (TIRF), les jeunes de 16 à 19 ans courent quatre fois plus de risques d’avoir un accident de voiture que les 25 à 35 ans. Et les données sur les décès et blessures résultant d’un accident de la route sont encore plus troublantes. La TIRF rapporte qu’en 2006, 24 594 adolescents ont été blessés et 353 sont décédés suite à un accident de voiture.


À la lumière de ces statistiques inquiétantes, nous voulons naturellement nous assurer que nos ados entament leurs carrières de conducteurs armés de solides techniques de conduite. Les assureurs recommandent aux nouveaux conducteurs de suivre un cours de conduite. Ils précisent que les instructeurs sont au courant des dernières normes et pratiques de conduite, et que les jeunes ont moins de chance de prendre de mauvaises habitudes d’un parent ou ami. Certains assureurs accordent un rabais sur les primes pour les ados qui ont suivi une formation dans une école de conduite approuvée.

Une certaine confusion plane toutefois : on remet actuellement en question l’idée que les jeunes qui suivent un cours de conduite subissent moins d’accidents dans leur carrière de conducteur. Une importante étude menée en 1983 et souvent citée, l’étude DeKalb, a conclu qu’en matière d’accidents de voiture et d’infractions au Code de la sécurité routière, il y avait très peu de différence entre trois groupes d’adolescents : ceux qui avaient suivi un cours de conduite approfondi, ceux qui avaient suivi un cours de conduite offert par leur école secondaire et ceux qui n’avaient suivi aucun cours, mais qui avaient appris à conduire à l’aide d’un parent ou d’un ami.

Même si l’on considère l’étude DeKalb fiable, l’American Driver and Traffic Safety Education Association fait remarquer que les élèves ayant suivi le cours approfondi ont obtenu leur permis plus rapidement… en d’autres mots, les élèves qui n’ont pas suivi de formation ont eu plus de temps pour se pratiquer et avaient plus d’expérience que les autres quand ils ont finalement obtenu leur permis. Pour une comparaison juste, il aurait fallu étudier les ados qui avaient pratiqué le même nombre d’heures sur la route, un facteur que l’étude DeKalb n’a pas pris en compte.