Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rallye: Latvala se dit affûté pour son retour en WRC

Rallye: Latvala se dit affûté pour son retour en WRC

Par ,

Jari-Matti Latvala a confié qu’il n’avait aucune crainte quant à sa capacité à disputer le rallye de l’Acropole, en Grèce, son premier rallye depuis sa fracture de la clavicule dans un accident de ski.

Latvala avait été blessé alors qu’il faisait du ski de fond dans le cadre de son programme d’entraînement physique en Finlande, début avril. Un accident qui l’avait alors contraint à faire l’impasse sur le rallye d’Argentine. Mais, après avoir couvert 440 kilomètres au cours d’un récent, le Finlandais a déclaré qu’il était prêt à revenir dans la ronde du WRC ce week-end en Grèce.

WRC Ford Jari-Matti Latvala
Jari-Matti Latvala, Ford. (Photo: WRC)

« J’étais surpris de me sentir aussi bien », a confié Latvala. « J’ai porté un rembourrage sous mon dispositif HANS afin de répartir la pression exercée sur ma poitrine et mes épaules, et cela a parfaitement fonctionné. Nous avions prévu une première journée assez courte, lors de laquelle je n’ai connu aucun problème, puis j’ai entamé un programme plus complet lors d’une seconde journée sur une route assez cassante, et je n’ai ressenti aucune douleur. Mon calendrier de rééducation était serré, mais je sais que je n’aurais pas à me soucier de ma blessure ».

Latvala, qui occupe actuellement le sixième rang au classement du WRC, s’attend à une journée de samedi particulièrement rude au niveau du parcours, mais assure qu’il est prêt.

« Ce sera un rallye difficile, et la manche de samedi promet d’être particulièrement difficile », a-t-il ajouté. « Ce sera plus long que l’an passé, avec deux passages sur une spéciale de 21 kilomètres, et ce sera dur pour les pneus dans la chaleur. Nous avons travaillé sur les suspensions, et fait un pas en avant dans ce domaine, la voiture se comportant mieux sur des routes caillouteuses. Après être privé de compétition si longtemps, j’étais plutôt satisfait de constater que mes sensations étaient toujours présentes… »