Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rallye: Ogier signe une victoire de champion en France

Rallye: Ogier signe une victoire de champion en France

Par ,

D’après communiqué

Sébastien Ogier a offert une démonstration de 1re classe dans des conditions très difficiles pour remporter le rallye de France-Alsace, concluant ainsi un weekend parfait qui l’a vu décrocher le titre de champion du monde des conducteurs dès jeudi soir.

Après une 1re journée difficile le vendredi, après que l’euphorie de la veille ait fait place à une forme moyenne le lendemain, et une décevante 5e place à l’issue de l’étape, Ogier était revenu dans la lutte pour la victoire après une série de victoires de spéciales samedi au volant de sa Volkswagen Polo R.

Sébastien Ogier, VW Polo R WRC, Rallye de France
Photo: VW Motorsport

Dimanche matin, Ogier occupait la 3e place à seulement 2,5 secondes du leader, son équipier Jari-Matti Latvala, alors que les 4 premiers n’étaient séparés que par 5 secondes.

Dimanche, Ogier a haussé le ton dans des conditions très piégeuses pour prendre la tête dès la fin de la 1re spéciale du jour, avant d’augmenter son avance et conclure avec un avantage de 12,2 secondes sur Dani Sordo (Citroën).

« Il y a eu tellement d’émotions ce weekend, a déclaré Ogier. Après l’excitation d’avoir décroché mon 1er titre mondial, c’était difficile de se remettre dans la course. Mais nous ne pouvions pas rester comme ça tout le weekend et j’ai décidé de réagir ».

« Nous avons poussé au maximum ensuite, et ce matin j’ai pu creuser l’écart en tête. Je devais ensuite ramener la voiture à l’arrivée, ce qui n’était pas facile avec la pluie et la boue. Nous avons démarré l’histoire de zéro avec Volkswagen l’an passé, et maintenant nous sommes également proches du titre constructeurs ».

Derrière Sordo, Latvala était heureux après un rallye sans souci particulier, le Finlandais ayant même mené à l’issue de l’avant-dernière journée.

Ce fut en revanche une triste fin de carrière en WRC pour le nonuple champion du monde Sébastien Loeb. Sur ses terres, le pilote Citroën avait à cœur de briller, mais une sortie de route et un demi-tonneau dès la première spéciale du dimanche a mis fin à tous ses espoirs.

« J’ai perdu l’arrière de la voiture, nous avons fait un tête-à-queue et j’ai fini dans un fossé. La course était terminée. J’aurais préféré terminer mon dernier rallye d’une autre façon… ».

Neuville, qui avait perdu la tête du rallye après une crevaison samedi, était 4e sur sa Ford Fiesta, devant celle de Evgeny Novikov, qui complète le top 5.

Le prochain rallye se disputera sur une surface mixte en Espagne, du 24 au 27 octobre.