Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rallye: Sébastien Loeb décroche une neuvième victoire au rallye d'Allemagne

Rallye: Sébastien Loeb décroche une neuvième victoire au rallye d'Allemagne

Par ,

Sébastien Loeb a pu démontrer une fois de plus toute l’étendue de son savoir-faire dans les conditions précaires du rallye d’Allemagne 2012 en inscrivant une neuvième victoire à bord de sa Citroën DS3 WRC en marge du 10e anniversaire de l’événement.

La balle s’était trouvée dans son camp dès les premières spéciales, au cours desquelles le Français s’est forgé une avance qu’il n’abandonnerait plus.

Grâce au résultat final, une septième victoire cette saison, l’octuple champion du monde compte maintenant 54 points d’avance au championnat sur son coéquipier Mikko Hirvonen avec quatre manches à disputer : Grande-Bretagne, France, Italie et Espagne.

Sébastien Loeb, Rallye Deutschland, Citroën
Photo: WRC.com

Jari-Matti Latvala (Ford) a récolté une deuxième position discrète, son meilleur résultat sur asphalte en WRC. Hirvonen a dû se contenter d’une tout aussi discrète troisième position. De son propre aveu, le Finlandais n’était pas dans le coup.

Mads Ostberg (Adapta/Ford) a poursuivi sur sa lancée en inscrivant une satisfaisante quatrième place, tandis que Chris Atkinson (WRC Team MINI Portugal) offre à sa nouvelle équipe un top 5 dès leur premier rallye ensemble.

Les jeunes et talentueux Ott Tanak (M-Sport/Ford) et Thierry Neuville (Citroën) ont impressionné, mais seulement le temps de quelques spéciales. Tanak a enregistré deux victoires d’étapes avant de quitter la route samedi. Neuville a connu un sort similaire, alors qu’il occupait la quatrième position au général.

Petter Solberg (Ford) le seul qui aurait réellement pu mettre des bâtons dans les roues de Loeb, a rejoint dimanche la compétition après sa sortie de la veille, mais les quelques erreurs qu’il a commises l’ont empêché de s’illustrer en Power Stage. Il termine l’épreuve aux portes du top 10, en 11e position.

Mention honorable à Sébastien Ogier (Volkswagen Motorsport), qui s’est hissé jusqu’au sixième rang du général à bord de sa Skoda Fabia S2000.