Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rallyes canadiens: 80 minutes avec Antoine L'Estage

Rallyes canadiens: 80 minutes avec Antoine L'Estage

Par ,

La réputation d'Antoine L'Estage, quadruple champion canadien, n'est plus à faire dans le monde du rallye nord-américain. Cependant, tout n'a pas toujours été si simple pour lui. Histoire d'un homme qui sait ce qu'il veut.

Tout jeune, Antoine allait voir son père, Jacques, courir, sauf qu'un jour il en a eu assez de simplement regarder. À l'âge de 21 ans, aux commandes d'une Toyota Corolla, il a pris part à son premier rallye régional, peu avant de faire le saut au niveau national, avec une Eagle Talon. En 2001, on le nommait déjà recrue canadienne de l'année.

À l'époque, tout allait bien, et Antoine était maître de son destin, mais plus il réussissait, plus ses projets prenaient de l'ampleur.

2011 Antoine L'Estage Mitsubishi Rally
Antoine L'Estage au Défi Rallye Ste-Agathe. (Photo: René Fagnan/Auto123.com)

« Ceux qui s'assoient sur leurs lauriers et attendent que le téléphone sonne ne feront pas du rallye longtemps, prévient-il. J'ai eu la chance d'obtenir des résultats assez rapidement, mais je crée mes propres opportunités. Il faut demander pour recevoir. »

Un jour, il a eu besoin d'aide et est allé cogner à la porte d'un héros de jeunesse, John Buffum.

« Quand j'allais aux rallyes avec mon père, se souvient Antoine, John c'était 'The Man'. »

En tant que pilote, Buffum a remporté 117 victoires nationales, plus que quiconque au monde. En tant que préparateur de voitures, il s'occupait de l'équipe de course Hyundai officielle, aux États-Unis.

2011 Antoine L'Estage Mitsubishi Rally
La Mitsubishi Lancer de L'Estage. (Photo: Andrew Snucins/WorldRallySport)

Il ne fallait pas chercher très loin pour comprendre pourquoi Antoine, à ses débuts en 2002 dans la division reine du Championnat canadien des rallyes, la catégorie Open, pilotait une Hyundai Elantra.

« J'ai bien 'timé' ma rencontre avec John », explique L'Estage. Buffum, qui voyait son protégé Paul Choiniere se diriger vers la retraite, cherchait un remplaçant.

Lentement mais sûrement, Antoine passait du statut de client à celui de poulain. Mieux il réussissait, plus Buffum se concentrait sur lui. En 2007, après le premier titre canadien (2006) de L'Estage, Buffum s'est mis à travailler presque exclusivement sur la Hyundai d'Antoine.