Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rappel national de coussins gonflables aux É.-U. : Takata s’y oppose

Rappel national de coussins gonflables aux É.-U. : Takata s’y oppose

Par ,

L’équipementier japonais Takata, dont les coussins gonflables défectueux ayant causé la mort de plusieurs automobilistes défraient la manchette depuis plusieurs semaines, a refusé d’émettre un rappel national aux États-Unis.

Malgré la menace de la NHTSA d’une amende pouvant atteindre 35 millions de dollars, Takata maintient sa position, à savoir que seuls les véhicules se trouvant dans les zones à forte humidité – la Floride, Porto Rico, l’île de Guam, les îles Vierges et Hawaï entre autres – sont susceptibles de développer des problèmes. L’équipementier soutient qu’aucun des 1057 coussins gonflables conducteurs et passagers testés hors des régions humides n’a explosé, ce qui la conforte dans sa décision de ne pas émettre de rappel à l’échelle nationale.

Rappelons que Takata est sur la sellette depuis plusieurs semaines en raison d’un défaut sur ses coussins gonflables, qui pourraient exploser et projeter du coup des fragments métalliques ou de plastique sur les passagers. 

Honda, qui est le plus gros client de Takata, a pris les devants et a rappelé tous ses véhicules munis de coussins Takata aux États-Unis. Par ailleurs, le constructeur serait en pourparlers avec d’autres équipementiers de coussins gonflables, ce qui n’augure pas très bien pour Takata.

Environ 8 millions de véhicules font l’objet d’un rappel aux États-Unis en lien avec ces coussins défectueux; à l’échelle mondiale, ce sont plus de 16 millions de véhicules qui sont concernés.

Source: La Presse