Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Renouveau à l'ancienne

Renouveau à l'ancienne

Par ,

Renouveau à l'ancienne

Cette année, le Salon international de l'auto de Montréal revient à ses habitudes en étant à nouveau tenu au milieu du mois de janvier, comme c'était le cas depuis sa fondation il y a plus de trois décennies. L'an dernier, la direction avait été obligée de déroger à cette tradition en optant pour le mois de novembre en raison du déménagement du salon au Palais des Congrès. Puisque les dates habituelles de janvier étaient déjà réservées pour une autre activité, il a fallu choisir le mois de novembre.

Plusieurs inconditionnels du SIAM ont cru qu'il s'agissait d'autre chose et ne se sont pas présentés à leur rendez-vous annuel. Cette année, afin d'éviter tout malentendu, la direction a réussi à accomplir l'impossible en réservant les dates du 9 au 18 janvier pour le Salon. Bref, comme une bonne vieille habitude, le SIAM aura lieu à la mi-janvier et se tiendra au Palais des Congrès pour une seconde année consécutive. Selon plusieurs, c'est pour l'instant le meilleur endroit pour y tenir un événement de cette envergure. D'ailleurs, l'an dernier, s'il y a eu plusieurs discussions à propos de la date, la majorité des visiteurs, représentants des manufacturiers et autres membres de l'industrie ont été unanimes pour vanter ce nouveau site qui répondait vraiment à leurs besoins.

S'il faut en croire les membres de la direction, le Palais des Congrès de Montréal sera associé au SIAM pour plusieurs années à venir, mettant fin à une itinérante qui sévissait depuis quelques années maintenant. Si le premier Salon de l'auto de Montréal a été tenu au défunt Palais du Commerce au coin des rues Berri et Maisonneuve, il s'est ensuite déplacé à la Place Bonaventure qui a été le rendez-vous des amateurs de voitures pendant plusieurs décennies. Malheureusement, le SIAM a tellement pris d'ampleur au fil des ans qu'il fallait trouver un nouvel endroit et le Stade Olympique s'est révélé une solution très valable. D'ailleurs, une fois sous cet immense chapiteau, les assistances records se sont succédées. Malheureusement, les mésaventures du toit du stade ont obligé un retour à Place Bonaventure. Geste forcé par les circonstances qui a également prouvé qu'il fallait plus d'espace.

Après un chassé-croisé de solutions, un Palais des Congrès agrandi, remanié et nettement plus pratique s'est révélé la solution de choix. Il faut lever notre chapeau à l'équipe du Salon qui a organisé cet événement l'an dernier alors que les travaux de parachèvement de ce vaste complexe étaient toujours en cours quelques heures avant l'ouverture officielle au public.