Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Saab développe une 9-5 plus puissante et plus «verte»

Saab développe une 9-5 plus puissante et plus «verte»

Alimentée à l'éthanol, la Saab consomme 15 % moins et offre même des accélérations plus rapides Par ,

Alimentée à l'éthanol, la Saab consomme 15 % moins et offre même des accélérations plus rapides

Saab offrira l'option d'un moteur I-4 turbo de 2,0 litres «Flex-Fuel» dans sa voiture de luxe 9-5 FFV. (Photo: General Motors of Canada)
Dans la quête perpétuelle pour trouver une source d'énergie plus propre, plus «verte», pour alimenter les automobiles de demain, plusieurs constructeurs se sont tournés vers les technologies hybrides-électriques, à pile à combustion ou encore à l'électricité pure. Au lieu d'investir des précieux dollars dans la recherche pour une technologie qui ne sera disponible qu'à long terme, le Suédois Saab a décidé de les consacrer à l'éthanol, une alternative propre qui permet d'optimiser les technologies actuelles.

Pour 2005, Saab offrira l'option d'un moteur I-4 turbo de 2,0 litres «Flex-Fuel» dans sa voiture de luxe 9-5 FFV. Les véhicules qui portent la mention «FFV» sont capables de rouler aussi bien avec l'essence minérale
Les véhicules qui portent la mention «FFV» sont capables de rouler aussi bien avec l'essence minérale qu'avec un mélange comprenant une proportion majoritaire de bio-carburant, le plus souvent de l'éthanol (E85), et ce, dans un seul réservoir. (Photo: General Motors of Canada)
qu'avec un mélange comprenant une proportion majoritaire de bio-carburant, le plus souvent de l'éthanol, et ce, dans un seul réservoir. On s'éloigne donc beaucoup des véhicules «double carburant» (gaz naturel/essence), qui impliquent deux réservoirs séparés et l'utilisation d'un seul gaz combustible à la fois.

L'éthanol est un combustible vraiment unique en ce qui a trait à ses effets sur l'environnement, la performance du moteur... et le portefeuille du conducteur. De tous les carburants actuellement employés (essence, diesel, gaz naturel, etc.), c'est le seul qui est déductible d'impôts. Pourquoi? Tout simplement parce qu'il s'agit d'une ressource renouvelable. Comme l'alcool que l'on trouve dans la bière ou les liqueurs, l'éthanol est produit à partir de céréales telles que le maïs, le blé ou l'orge.

Comme l'alcool que l'on trouve dans la bière ou les liqueurs, l'éthanol est produit à partir de céréales telles que le maïs, le blé ou l'orge. (Photo: General Motors of Canada)
De plus, l'éthanol engendre moins d'émissions à base de carbone que l'essence, surtout les gaz à effet de serre comme le dioxyde de carbone (CO2), qui sont reconnus comme une des causes premières du réchauffement de la planète. Fait intéressant, l'éthanol est une des sources de combustibles les plus neutres en carbone qui existent, puisque le dioxyde de carbone émis durant sa combustion est presque équivalent à la quantité retirée de l'atmosphère lorsque les semences poussent.

Les voitures dites écologiques sont habituellement considérées comme des épées à double tranchant. D'un côté, la source d'énergie utilisée réduit les dommages causés à l'environnement, mais d'un autre côté, les conducteurs de ces véhicules n'ont pas toute la performance et tout le plaisir de conduire qu'ils recherchent.

Les 30 chevaux additionnels que reçoit la 9-5 FFV du mélange 85 % éthanol / 15 % essence n'augmentent pas sa consommation. (Photo: General Motors of Canada)
Or, il appert que le cas de la Saab 9-5 FFV est différent. Dans sa forme la plus commune - soit E85 (85 % éthanol / 15 % essence) - le mélange en question offre un indice d'octane extrêmement élevé de 104. C'est donc un écart considérable si on compare avec l'essence actuellement commercialisée, qui atteint en moyenne un indice de 91.

Le boni dans l'indice d'octane du E85 permet au petit moteur turbo de produire 180 chevaux, soit 30 de plus (20 %) que n'en offre le modèle européen standard. Saab affirme par surcroît que les 30 chevaux additionnels que reçoit la 9-5 FFV n'augmentent pas sa consommation. À basse vitesse, l'impact risque d'être négligeable. Par contre, c'est une toute autre histoire à haute vitesse. Des essais ont démontré que la 9-5 FFV affiche un gain de 15 % en économie de carburant. L'enrichissement pour refroidir le moteur n'est plus nécessaire lorsqu'un véhicule fonctionne à l'éthanol.