Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Salon de New York 2010 : nouveau multisegment compact chez Mitsubishi!

Salon de New York 2010 : nouveau multisegment compact chez Mitsubishi!

Par ,

Un nouvel utilitaire multisegment de taille compacte a été présenté aujourd'hui par Mitsubishi dans le cadre du Salon international de l'auto de New York. Au Japon, on le connait sous le nom de RVR, alors qu'en Europe il se nomme ASX. Mais pour l'Amérique du Nord, le fabricant n'a pas encore annoncé le vocable qui l'identifiera.

Ce « mini Outlander » utilise une variante de la plateforme de la berline Lancer, qui est aussi une version courte de celle du grand Outlander. D’ailleurs, les deux véhicules ont le même empattement. Le nouveau multisegment est 35 centimètres plus court et 6,5 centimètres plus bas qu'un Outlander. Sa garde au sol, par contre, est presque identique, n’étant que 1,5 centimètres plus courte.

Le nouveau venu partage le 4-cylindres de 2,0 litres, la boîte de vitesses automatique à variation continue et la transmission intégrale réactive à contrôle électronique qui distingue la berline compacte.

Le nouvel utilitaire dispose d’un habitacle convenant à quatre passagers, cinq au besoin. Par contre, c’est au niveau du coffre que le fabricant a rogné de l’espace. Son volume utile, sièges arrière en place, est environ 50% moins important que celui d’un Outlander à 5 places.

Le nouveau multisegment compact de Mitsubishi sera en vente cet automne. Ses prix seront annoncés d’ici là, mais on s’attend à ce qu’ils soient concurrentiels à des véhicules comme le Nissan Rogue, le Hyundai Tucson et le Kia Sportage.

Communiqué émis par Mitsubishi
New York – Le tout nouveau multisegment 2011 vient bonifier la famille Outlander grâce à son cocktail branché de style, de commodités de luxe et de grande compétence.

Photo: Philippe Champoux/Auto123.com

Profitant d’une consommation améliorée, de qualités aérodynamiques à l’avant-garde du segment et d’une transmission intégrale AWC optionnelle, le nouveau véhicule insuffle le marché des multisegments d’entrée de gamme d’une bonne dose de prestige abordable. Les versions ES héritent d’un quatre-cylindres de 2,0 litres à distribution à programme variable développant 148 ch, jumelé à une boîte manuelle à cinq vitesses. Une boîte à six vitesses à variation continue avec palettes en magnésium est offerte sur les versions ES et livrée de série sur les versions SE haut de gamme.

Avec son quatre-cylindres très efficace et sa carrosserie compacte et légère, le multisegment d’entrée de gamme fut conçu pour des performances « intelligentes » dès le premier trait de crayon. Un pare-choc avant fabriqué en plastique recyclé assure une meilleure résistance aux bosses et réduit le poids du véhicule. Conjugué à un système de freinage par récupération, des technologies écologiques telle la servodirection réduisant la traînée parasite, une carrosserie en acier plus mince, des pneus à faible résistance au roulement et des éléments aérodynamiques éprouvés en soufflerie, il permet au véhicule de ne consommer que 7,5 litres aux 100 km sur la route.

Assurant un équilibre entre efficacité et adhérence, le système à quatre roues motrices AWC à commande électronique est conçu pour s’attaquer à tout scénario de conduite. En appuyant sur un bouton, le conducteur peut choisir entre les modes 2RM, 4RM automatique et 4RM verrouillé. Pouvant distribuer la puissance également entre les essieux tout en assurant une faible consommation, le système AWC améliore la tenue de route, la stabilité et l’adhérence en toutes conditions.

Un peu plus de 30 cm plus court que le modèle Outlander, le nouveau multisegment partage la compétence et l’éventail de commodités de son grand frère tout en affichant une meilleure consommation. Une nouvelle silhouette dynamique et des qualités aérodynamiques peaufinées lui permettent d’atteindre un coefficient de traînée de 0,33, le meilleur de sa catégorie, et ainsi devancer les Hyundai Tucson, Mazda CX7 et Subaru Forester. Cette forme fluide permet également d’améliorer à la fois la consommation et les accélérations.

Orné de la calandre distinctive de Mitsubishi rappelant un chasseur à réaction, le nouveau multisegment dispose de feux arrière à DEL, tandis que le modèle SE profite de phares à décharge à haute intensité à très grande portée. Proposant deux nouvelles options de couleurs extérieures, gris mercure et bleu Laguna, ainsi que des jantes de 18 pouces en alliage sur le modèle SE, le nouveau multisegment se décline en une palette de couleurs inspirantes.

Affichant un poids à vide de seulement 1 380 kg, le multisegment d’entrée de gamme pèse moins que le Nissan Rogue (1 488 kg), le Hyundai Tucson (1 442 kg) et le Mazda CX7 (1 586 kg). Cette réduction de poids fut réalisée grâce à l’utilisation d’acier plus mince pour le capot, le hayon et les portières, de plastique recyclé pour le pare-choc avant et de nouveaux matériaux dans l’habitacle. Outre sa légèreté, la structure du véhicule est plus rigide et sécuritaire, profitant de l’architecture RISE (Reinforced Impact Safety Evoution) et de multiples zones de déformation.

Gallerie de l'article