Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Salon Détroit 2010 : Entrevue avec David Mondragon, président de Ford du Canada

Salon Détroit 2010 : Entrevue avec David Mondragon, président de Ford du Canada

Par ,

Détroit. Michigan – Le hasard ne peut faire mieux. L’année où la marque Ford amorce (enfin!) une offensive de taille dans le marché des automobiles sur le marché des États-Unis et du Canada, elle remporte le Prix nord-américain de la Voiture de l’année pour la Fusion hybride. Mieux encore, puisqu’elle a accompli un doublé en remportant également le Prix nord-américain du camion de l’année pour le Transit Connect. Impossible de demander mieux!

Dans l’atmosphère festive qui a suivi cette remise, nous avons profité du passage du président de Ford Canada, l’Américain David Mondragon, au Salon de l’auto de Détroit pour lui poser quelques questions sur l’avenir de produits importants dans cette relance.

Ayant remporté les titres de «Voiture nord-américaine de l’année» et «Camion nord-américain de l’année», le président de Ford du Canada, David Mondragon, n’aurait pu demander mieux!

Auto123 – Vous avez amorcé le Salon de Détroit avec toute une récompense. Que dites-vous de cela?
David Mondragon
– En effet, quelle journée! Être récompensé pour la voiture de l’année est super, mais recevoir en même temps cette distinction du côté des camions est tout simplement fabuleux! Que des bonnes nouvelles!

A123 – D’autant plus que la Fusion hybride et le Transit Connect sont des modèles très importants pour Ford, non?
DM
– Vous avez raison. Et les réactions ont été tout aussi positives au Canada. L’an dernier, rappelons-le, le Ford Flex a gagné le prix du Camion de l’année décerné par l’AJAC. Cette année, la Taurus a été couronnée par l’association dans la catégorie des voitures familiales de plus de 30 000 $. Tous ces honneurs à l’endroit de la marque Ford viennent renforcer notre gamme de produits.

A123 – Tout cela arrive au même moment où vous augmentez l’emphase sur les voitures...
DM
– Les voitures représentent définitivement l’avenue à exploiter. Nous détenons déjà la part du lion dans le marché des camions, ayant surclassé GM au chapitre des ventes totales en 2009. Notre série F demeure le camion le plus vendu depuis 44 ans. Donc, clairement, nous allons nous concentrer sur les voitures pour mousser davantage notre succès.

Au Québec, par exemple, nous ne réalisons pas encore notre plein potentiel de ventes du côté des voitures. L’occasion est belle à saisir, surtout avec la nouvelle Fiesta. Dès son arrivée sur le marché, elle connaîtra un succès monstre.

La Focus de nouvelle génération que vous avez vue sur scène aujourd’hui en formats à 4 et à 5 portes fera sentir sa présence à la grandeur du pays. Dans le segment des compactes, la Focus que nous offrons actuellement n’est pas disponible en tant que modèle 5 portes. Or, cette configuration accapare la moitié des ventes canadiennes. Désormais, nous offrirons les deux et celles-ci deviendront des leaders mondiaux dans la catégorie en matière d’économie d’essence, de sécurité et de technologie. Bref, nous aurons des alternatives que les gens ne trouveront nulle part ailleurs!