Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Scandale Sexuel : Mosley veut changer les lois anglaises concernant la vie privée

Scandale Sexuel : Mosley veut changer les lois anglaises concernant la vie privée

Par ,

D'après GMM

Max Mosley n'en est toujours pas revenue que News of the World se soit immiscé dans sa vie privée, et ce, même si l'organisation a dû lui faire un chèque de 120,000$ en dommage et intérêts en fin d'aventure.

Quoi qu'il en soit, le président de la FIA a semble-t-il prit pour mission de faire en sorte que plus personne en Angleterre n'ait plus jamais à vivre l'humiliation médiatique qu'il a subie lors de ce désormais tristement célèbre scandale de racisme sexuel.

« Pour remédier complètement à ce non-sens, il nous faut changer les lois anglaises, tout simplement », a déclaré le Britannique.

Si l'on se fie au quotidien The Guardian, Mosley ferait connaitre ses intentions à la Cour européenne des Droits humains de Strasbourg en France.

Il souhaite en venir au point où les éditeurs seront obligés d'entrer en contact avec le sujet de la controverse avant de publier ce genre d'histoires. Cela permettrait aux sujets de rectifier le point ou de prendre des mesures en conséquence.

« Les chances d'êtres poursuivies sont moindres, les dommages ne sont pas très grands et ça vaut le risque », a expliqué Mosley.

« Je crois que c'est épouvantable qu'un éditeur ait le pouvoir de détruire une famille et une vie simplement pour vendre des copies », a-t-il ajouté.

Mosley a aussi précisé que sa victoire en cour avait eu un goût quelque peu amer en ce sens que pour vaincre, toute sa vie privée avait dû être dépeinte de long en large dans les médias du monde.

« Toute personne étant victime de ces injustices doit en plus publiciser encore et encore tous les petits détails de leur vie privée s'ils espèrent être indemnisés », s'est insurgé Mosley.

« Si j'avais été averti en premier, au moins j'aurais pu répliquer devant une personne indépendante », a conclu le président.